Opération Maliko théâtre-Est : Le commandant du PCIAT-EST continue ses prises de contact

Le Commandant du PCIAT-Est de l’Opération Maliko, le colonel Famouké Camara accompagné d’une forte délégation a séjourné, du mardi 5 au vendredi 8 octobre 2021, dans les localités de Bourem, de Bamba et de Taoussa.  Il était sur le terrain pour constater de visu les conditions de vie et de travail des hommes engagés. Cette visite de 4 jours a été aussi l’occasion pour le com-théâtre de décliner les objectifs du Chef d’état-major général des Armées à savoir : la mission de la défense de l’intégrité du territoire, la lutte contre le terrorisme et la protection des civils.

Le colonel Famouké Camara a affirmé qu’il était venu délivrer le message du CEMGA pour qu’ils puissent bien ensemble réaliser ces objectifs. Il s’est dit énormément satisfait de ces hommes sous son commandement qui se donnent corps et âmes afin de réaliser leur mission régalienne. Il a lancé aux hommes, un message de don de soi, de courage et d’abnégation. Le colonel Camara a exhorté la troupe à rester soudée derrière le com-secteur, qui est un homme engagé, déterminé et un vaillant officier qui saura mener avec satisfaction ses missions.

Le Chef secteur 2, commandant la Région Militaire N°7 (RM N° 7), le colonel Idrissa Traoré s’est réjoui de la visite du Com-Théâtre Est dans son secteur. Pour lui, ce geste du com-théâtre à savoir venir partager le plat avec eux et même y passer des nuits pour recueillir leurs difficultés et leurs réalités réconforte à plus d’un titre et fait chaud au cœur. Ainsi a-t-il ajouté qu’il n’est pas donné à tous les commandants RM de recevoir la visite du commandant du PCIAT-Est. Selon le colonel Traoré, ce déplacement du Com-théâtre est une première garantie et une marque de confiance du commandement. A ses dires, le com-théâtre tiendra certainement toutes ses promesses.

Pour le Chef de poste de Bamba, le commandant Boubacar Keita et le Chef de poste de Taoussa, le lieutenant Tiemoko Mounkoro, cette visite du commandant du PCIAT-EST est plus que salutaire car il est venu constater les conditions de vie et de travail des troupes dans les différents postes, afin d’y apporter des solutions idoines. Ils se disent maintenant au courant de beaucoup de mesures prises par les autorités de la Transition. Par ailleurs le chef de poste de Bamba a exposé quelques préoccupations que le chef a bien noté.

Le commandant du PCIAT-EST a, au cours de son passage, rendu visite aux autorités administratives, religieuses et coutumières de ces différentes localités.