Oraison funèbre de feu Général de brigade à la Retraite Tournani SISSOKO

* Monsieur le Ministre de la Défense et rks Anciens Combattants,

*Mesdames et Messieurs les membres du gouvernement,

*Honorables députés à L’Assemblée Nationale;

*Chers Parents et Amis,

*Chers Compagnons d’Armes,

C’est avec une grande émotion que je prends la parole en cette douloureuse circonstance pour rendre un dernier hommage mérité à ce dévoué serviteur du pays, J’ai nommé le Général de Brigade Toumani SISSOKO.

Cet Officier d’infanterie a été un militaire de carrière, un Diplomate, un chef.

Né vers 1947 à KAKOULOU, cercle de KAYES, de ISSA dit YASSA SISSOKO et de Goundo SAKILlBA, le désormais Feu Général de brigade Toumani SISSOKO fut incorporé comme engagé volontaire pour 3 ans pour compter du 10/11/1969. Après sa formation d’officier à l’EMIA, Promotion « Général Abdoulaye Soumaré», il fut affecté au 12ème bataillon de combat. Dès lors, il assume les responsabilités suivantes:

-Commandant le GNA de 1972 à 1976,

-Commandant la 6ème Compagnie de combat de 1976 à 1979,

-Commandant la 123ème CIM en 1982,

-Commandant le 12ème Bataillon d’infanterie Motorisée le 16/02/1983.

-Commandant du cercle de Kidal pour compter du 31/01/1986

-Commandant le 11ème Bataillon d’Infanterie Motorisée pour compter du 10/01/1986. Après son cours de CAPITAINE à Montpelier en 1978, il effectua avec brio d’autres stages comme l’école d’Etat-major, et l’enseignement militaire supérieur en République Fédérale d’Allemagne où il obtient le diplôme de l’école de guerre en 1988.

Ces qualités et ses compétences lui ont permis de gravir les échelons de la hiérarchie et d’occuper les plus hautes fonctions de commandement dans l’Armée Malienne.

Sous-lieutenant pour compter du 1er /10/1974
Capitaine pour compter du 1er /10/1978
Commandant pour compter du 01/01/1986
Lieutenant-colonel le 01/10/1989
Colonel le 01/10/1992.
Général de Brigade le 01/02/2007.

Ainsi, il occupe successivement les fonctions suivantes:

-Directeur de l’école d’Etat-major cumulativement à ses fonctions de commandant du centre d’Instruction de Koulikoro le 30/10/1988

-Chef d’Etat-major Adjoint de l’Armée de Terre le 01/08/1991

-Chef d’Etat-major de la Garde Républicaine et Goum du 07/09/1991 au 10/09/1992.
-Chef d’Etat-major Général des Armées de 1992 à 1995.

A partir de 1995, il entame une riche carrière de diplomate comme:

Attaché militaire à l’Ambassade du Mali en Chine en 1995
Ambassadeur du Mali au Burkina Faso
Ambassadeur du Mali au Ghana.

Le Général Toumani SISSOKO fut admis à la 2ème section le 31/12/2009, puis admis à faire valoir ses droits à la retraite le 31/12/2014.

En reconnaissance de ses mérites, de ses bons et loyaux services, la nation lui a décerné les médailles de chevalier de l’ordre National, d’Officier de l’Ordre National et de Commandeur de l’Ordre National.

Sa manière de servir, sa conduite irréprochable en toutes circonstances, son caractère affable et sa grande bonté, lui avaient acquis l’estime, la confiance de ses supérieurs, de ses camarades et de ses compagnons d’Armes.

Général de Brigade Toumani SISSOKO, au nom des Officiers, des Sous-Officiers des Militaires du Rang de l’Armée Malienne, je vous dis au revoir.

Que le tout puissant, dans son infinie miséricorde, vous accueille auprès de lui.

AMEN !

Je vous remercie