Police Nationale : initiative Spotlight contre VBG

La clôture du séminaire pour éliminer la violence à l’égard des femmes et de filles s’est tenue, le mercredi 10 novembre 2021, dans l’Ex-Sheraton. La cérémonie était placée sous la présidence du Directeur général de la Police Nationale, le Contrôleur général Soulaïmane Traoré qui avait à ses côtés le directeur adjoint de la police nationale, le Contrôleur Général Moussa Boubacar Mariko, le représentant de l’ONU Femme Mme Djepkilé Oumou Bella Boré ainsi que d’autres personnalités.

Le représentant des stagiaires, le contrôleur général Seydou Diallo de Kayes a noté que cet atelier de trois jours entre dans le cadre du renforcement des capacités techniques des directeurs régionaux de la police nationale à l’intégration du genre et des VBG dans les politiques et stratégies de sécurité et de protection des personnes. Il a déclaré qu’une trentaine des responsables de la police nationale a été formée sur des modules qui sont entre autres, introduction sur le genre et ses différents concepts, le programme Spotlight objectif et résultat attendus, l’importance du rôle de la police dans l’instauration du cadre règlementaire favorable à l’élimination des VBG, le plan d’action de la police nationale pour l’élimination des VBG.

Selon le représentant de l’ONU Femme, Mme Djepkilé Oumou Bella Boré, cette formation répond aux aspirations de la population conformément aux lois maliennes et internationales. Elle a été également un espace d’échanges privilégiés entre des acteurs qui interviennent dans le cadre de la prise en charge rapide des préoccupations liées aux VBG.  Mme Djepkilé a rappelé que le capital humain est la base de tout développement. Cette formation illustre l’engagement et la volonté des autorités pour le succès des missions. Elle concourt au principe sacro-saint de l’équilibre mental des populations pour la paix sociale et un développement harmonieux de la société à travers sa diversité.

Le Directeur général de la Police Nationale, le Contrôleur général Soulaïmane Traoré a félicité et remercié les stagiaires qui ont su vaillamment relever les défis malgré leur diversité dans un environnement souvent quelque peu hostile. Il s’agit selon lui, des dures épreuves qui ont ponctué leur quotidien. Il a invité les stagiaires à plus d’ardeur et de curiosité intellectuelle sans lesquelles leurs connaissances ne seront que de simple ornement domestique.

Le contrôleur général Traoré a exhorté les stagiaires à doubler de vigilance et de renforcer les mesures de sécurité dans les régions et dans le district de Bamako.

Le représentant de l’ONU femme Mme Djepkilé Oumou Bella Boré a offert un cadeau symbolique au Directeur général de la Police Nationale, le Contrôleur général Soulaïmane Traoré. Un déjeuner et une photo de famille a mis fin à la cérémonie.