Présentation de vœux au CEMGA et au MDAC : La cohésion et l’engagement au cœur des échanges

Le chef d’état-major général des Armées et les chefs d’état-major et directeurs de service ont présenté le lundi 06 janvier 2020, leurs vœux de nouvel an au ministre de la Défense et des Anciens Combattants, le Général de Division Ibrahima Dahirou Dembélé. Une année de défis à relever. Cela requiert cohésion, engagement, rigueur, anticipation et entrainement qui en ont été les maitres mots, à l’EMGA comme au MDAC.D’abord le Chef d’état-major général des armées a reçu les vœux des chefs d’état-major et directeurs de services. Dans la salle de conférence de l’EMGA, une minute de silence a été observée à la mémoire de nos compagnons d’armes tombés sur le champ d’honneur. Le porte-parole, le Général de brigade Moussa Moriba Traoré, directeur des Transmissions et télécommunications des Armées, a, au nom de ses pairs, souhaité au général de Division Abdoulaye Coulibaly, une année de santé mais surtout de succès opérationnel afin que se raffermisse la cohésion.Le chef d’état-major général des armées, le Général Abdoulaye Coulibaly a souligné que l’année 2019 a été très rude pour les FAMa. Une année au cours de laquelle nous avons perdu beaucoup de frères d’armes. Selon lui, nous pouvons arrêter ce bain de sang et renverser la situation à notre faveur. La peur doit changer de camp.

En 2020, l’accent sera mis singulièrement sur la rigueur. Pour relever ce défi, nous devons abattre un travail remarquable à tous les niveaux. Le CEMGA a suggéré s’il ne faut pas accorder une seconde chance aux militaires radiés dont leurs motifs de radiation ne sont pas assimilables à des cas d’homicide ou de vols d’armes. Le miracle n’existe pas. Beaucoup a été fait, mais il reste également beaucoup à faire. On ira ensemble et on gagnera, note-t-il.

Après le CEMGA et ses collaborateurs se sont aussitôt portés au cabinet du MDAC. Là, ministre de la Défense et des Anciens Combattants a aussi invité les FAMa à plus d’engagement et de déterminations sur le terrain. Il a exhorté les chefs militaires à veiller sur leurs hommes. Il leur intime de se rendre fréquemment sur le terrain auprès des troupes pour leur prodiguant des conseils. Cette présence permettra de corriger beaucoup de lacunes et amènera les hommes à avoir plus de confiance en eux -mêmes.A l’armée toute entière, le ministre de la Défense a formulé ses vœux de paix, de stabilité, de concorde et surtout de succès pour les FAMa.

A l’EMGA comme à la Défense, cette cérémonie a permis de faire l’économie de l’année écoulée. Et tous les enseignements en ont été bien évidemment tirés.