Prytanée militaire de Kati : Baptême des « bleus »

La cérémonie traditionnelle de remise des insignes et de présentation du drapeau à la promotion 2019-2020 du Prytanée Militaire de Kati a eu lieu le vendredi 20 décembre 2019. C’était dans l’enceinte de l’école. Elle s’est déroulée sous la présidence du directeur des Ecoles militaires par intérim, le Colonel-major Cheick T. Diarra.

Le Prytanée militaire de Kati, fidèle à sa devise « s’instruire pour servir », a transmis à sa nouvelle cuvée la notion d’appartenance à une famille, la connaissance d’un héritage commun et l’engagement pour une même cause ;  celle de toujours servir ensemble.

Ces élèves, appelés dans le jargon militaire les « bleus », ont d’abord prêté serment. Le drapeau leur a été ensuite présenté. Des attributs (béret, galon, insigne) ont été remis à chacun de ces 74 nouveaux venus au PMK, au cours de cette cérémonie.

Ces bleus comprennent 58 Maliens, 2 Burkinabés, 2 Gabonais, 3 Guinéens, 2 Nigériens, 2 Sénégalais, 3 Tchadiens et 2 Togolais. On y dénombre 14 filles.

Plus qu’un événement, la cérémonie, selon le commandant du PMK, participe des traditions de l’école. Les nouveaux élèves de la 7ème année du PMK ont appris, sous la conduite de leurs aînés, supervisés par l’encadrement militaire, des aptitudes qui leur permettront d’épouser progressivement les valeurs cardinales de l’école, explique le colonel Sadio Camara.

Il faut rappeler que l’étape d’initiation, appelée bizutage, permet, durant 3 mois, de mesurer la capacité physique des jeunes recrues, de savoir leur niveau intellectuel et moral, de forger leur caractère afin d’avoir un comportement digne pour la cohabitation avec les anciens. Elle permet également de pérenniser les traditions de l’école, de marquer l’autorité des anciens sur les nouveaux venus, c’est-à-dire l’humilité et la soumission. Enfin elle concourt à un esprit d’organisation et de propreté.

La cérémonie a pris fin par un défilé militaire sur les notes de la fanfare du PMK.

1ère Cl. Hamadou Makounou