Remise de matériels médicaux par Le Grand-Duché de Luxemburg à travers l’EUTM sauve la vie des militaires.

dsc_0069La Direction Centrale  des Services de Santé des Armées a abrité mercredi 16 novembre 2016, la cérémonie de remise de matériels médicaux aux forces armées et de sécurité. Etaient présents, les médecins chefs des infirmeries, les représentants de l’Ambassade des Pays-Bas, de MINUSMA, le chef d’Etat-major Général Adjoint des Armées, le Général de Brigade M’Bemba Moussa Keita et les directeurs de Services.

Le matériel est essentiellement composé de 6000 trousses individuelles de combattants, 1000 Brancards et 15 mannequins pour l’instruction. Lesdits matériels financés par le Grand-Duché de Luxembourg sont d’une valeur de plus de cent million de franc CFA.

Le directeur des Services de Santé des Armées, le Colonel-Major Charles Fau a, à l’entame de de son discours de bienvenue, demandé aux invités de bien vouloir observer une minute de silence à la mémoire des militaires tombés sur les champs de l’honneur.

Il a ensuite indiqué que la présence des autorités à ladite cérémonie dénote du grand intérêt qu’elles accordent, non seulement au soutien des forces en opération, mais aussi à leur instruction. Le Colonel-major Charles Fau a souligné que la DCSSA dans sa mission de tous les jours a besoin de plus de moyens pour répondre aux exigences du soutien des FAMa.

Selon lui, si les mannequins sont utilisés pour l’instruction, les brancards et les trousses ont un rôle capital dans la prise en charge des blessés en opération.  A en croire le Colonel-major Charles Fau, l’acquisition de ces trousses a enclenché un changement de la doctrine de prise en charge des blessés en opération. Avec les trousses individuelles, le combattant réduit de façon significative la durée d’évacuation du blessé. Ceci permet une plus grande flexibilité du soutien de santé et une meilleure prise en charge des unités combattantes, a-t-il martelé.

Il a affirmé que la DCSSA reste prête à former les combattants à l’usage de ces trousses et à les doter chaque fois qu’ils sont engagés. Ces trousses contribueront sans doute à donner le moral au combattant destiné à être projeté au plus loin possible de sa base, a-t-il souligné.  Le Colonel-major Fau a rassuré que bon usage sera fait de tous ces matériels qui seront rapidement reparties sur le terrain. «  Nous souhaiterions dans un futur proche enclencher une formation globale de tous les FAMa à l’utilisation des trousses et au besoin d’introduire cela dans le programme de formation commune de base », a- t- il conclut.

Dans son allocution, le Chef d’Etat-major Adjoint des Armées, le Général de Brigade M’Bemba Moussa Keita a témoigné que les forces armées pourront être projetées à hauteur de souhait avec une bonne réduction du temps d’évacuation des blessés. Pour le CEMGA-Adjoint, les trousses individuelles  constituent le point de départ d’un processus de gestion des blessés en opération.

S’adressant au directeur de la DCSSA, le Général Keita a donné l’instruction de faire en sorte que tous les combattants aient dans leur dotation organique de projection, les trousses individuelles. Il a enfin remercié les partenaires de Luxembourg et de l’EUTM pour leur franche collaboration.

Le représentant de Luxembourg, Jacque Hoffman a signalé que son établissement se félicite d’avoir pu contribuer à cet important projet mené par l’EUTM qui soutient les Forces Armées maliennes sur le terrain. Selon lui, ce projet démontre l’engagement de son pays au profit d’une plus grande sécurité au Mali qui  devrait également permettre de sauver des vies. Il a rappelé que ledit projet s’inscrit dans la longue tradition de relation d’amitié, de confiance et de solidarité entre le Mali et Luxembourg. Le Mali fait partit du groupe restreint des pays partenaires de la coopération luxembourgeoise depuis 1999, a précisé le diplomate.

« C’est dans cet esprit que nous avons signé le troisième programme indicatif de coopération entre le Mali et Luxembourg. Doté d’une enveloppe de 36 milliards de FCFA, il couvrira la période 2015-2019 et a été préparé de façon inclusive dans un esprit de véritable partenariat qui caractérise nos relations bilatérales », a déclaré Jacque Hoffman.

Il a affirmé que le Luxembourg a décidé d’intensifier son engagement dans le domaine de la sécurité au Mali. Selon lui, deux militaires luxembourgeois sont désormais détachés auprès de l’EUTM pour conseiller l’armée malienne. En 2015, le Luxembourg a loué un montant de 1,15 milliards de FCFA pour répondre aux besoins humanitaires et depuis le début de l’année, le Luxembourg a alloué 460 millions de FCFA à des activités humanitaires, a- t-il poursuit. Jacque Hoffman a rassuré que son pays continuera à soutenir le Mali.

                                               Sergent d’aviation Alou Kola Traoré.