Repas de corps de la Garde Nationale : Pour renforcer la cohésion entre frères d’armes

La Garde Nationale respecte la tradition à son tour en rassemblant tout le personnel de sa structure et d’autres frères d’armes ainsi que des civils pour partager son repas de corps. C’était le jeudi 24 septembre 2020, à la place d’armes du camp des Gardes. Présidée par le Chef d’état-major de la Garde nationale, le Colonel Elizé Jean N’Dao, la cérémonie a enregistré la présence d’une délégation du CNSP conduite par le colonel Sadio Camara.

Cette tradition chez les militaires permet de communier, de marquer la cohésion et le vivre ensemble des hommes sous le drapeau. Ces retrouvailles s’inscrivent dans le cadre des festivités du 22 septembre, date anniversaire de l’accession de notre pays à la souveraineté nationale. C’est dans une atmosphère cordiale et chaleureuse que les hommes ont savouré ce menu riche et inoubliable.

A l’occasion, le Chef d’état-major de la Garde Nationale, le Colonel Elizé Jean Dao, a donné son avis sur les relations civilo-militaires en cette période cruciale pour le Mali. Il a invité les populations sans lesquelles il n’y a pas d’armée,  à accompagner et  accepter de travailler avec les FAMa pour faire face à toutes les menaces concernant la vie des citoyens et la défense de l’intégrité du territoire national. Il a enfin remercié le CNSP qui, par sa présence, a rehaussé l’éclat de cette cérémonie.