RSS : le Comité consultatif de sécurité lance ses activités dans le District de Bamako

L’atelier de lancement officiel des activités et de formation des membres du Comité Consultatif de Sécurité du district de Bamako s’est ouvert, le lundi 22 novembre 2021, au Gouvernorat du district de Bamako. Présidé par le Commissaire à la Réforme du Secteur de la Sécurité, le général de division Abdoulaye Coulibaly, la cérémonie s’est déroulée en présence du Gouverneur de District, M. Baye Konaté, du représentant du Centre pour la Gouvernance du Secteur de la Sécurité (DCAF), M. Alexis N’Dayizeye ainsi que de la représentante du Maire du District de Bamako.

Cet atelier de deux jours, s’inscrit dans le cadre du renforcement de la sécurité sur l’ensemble du territoire national, axe prioritaire N°1 de la feuille de route de la Transition. Ainsi, c’est le fruit d’une profonde réflexion endogène, décidée et menée par des Maliens et Maliennes dont la finalité est de rapprocher les Forces de Défense et de Sécurité et la population, en vue de rendre la présence et l’action de la première plus visible et plus efficace.

Il s’agit donc, pour les participants de mettre à profit ces deux jours de travaux pour mieux comprendre, apprendre et échanger sur les Reformes du Secteur de la Sécurité. Cet atelier sera également marqué par une formation de ses membres par des Cadres du Commissariat sur des communications qui porteront entres autres sur les généralités sur le RSS, l’état des lieux, la stratégie nationale RSS ainsi que les rôles et responsabilités des Comités Consultatifs de Sécurité (CCS).

Le Commissaire à la Réforme du Secteur de la Sécurité, le Général de division Abdoulaye Coulibaly, a remercié très chaleureusement le Centre pour la Gouvernance du Secteur de la Sécurité qui appuie financièrement la tenue de cet atelier. Il espère qu’à la sortie de cet atelier, les participants seront bien outillés pour apporter leur contribution dans la gestion de la sécurité au niveau du District de Bamako.

Les Comités Consultatifs de Sécurité (CCS) sont présidés au niveau régional par le Gouverneur de la Région et au niveau communal par le maire. Ils regroupent, outre les Forces de Défense et Sécurité, l’ensemble des structures techniques de l’Etat, les représentants de la société civile, les notabilités traditionnelles, les autorités coutumières, les organisations des femmes et des jeunes. Ils ont pour mission d’évaluer la situation sécuritaire de leur ressort, de faire des propositions à l’endroit de l’Exécutif local et aux acteurs de la sécurité, de contribuer à l’échange d’informations, à la sensibilisation et a une meilleure prise en compte des préoccupations des populations.