Secteur-5 de l’opération Maliko : La Justice Militaire de Bamako à Ségou

Dans le cadre du rapprochement de la justice des justiciables, le tribunal militaire de Bamako, a délocalisé son audience dans la cité des Balanzan à Ségou, le mercredi 30 Septembre 2020. Cette présence de la justice militaire de Bamako à Ségou a pour objectif de fixer les présumés auteurs sur leurs sorts dans leur lieu de résidence.

Ils étaient huit (8) militaires dont un officier de l’armée de l’air, un adjudant de la Gendarmerie, un sergent et des caporaux mais également quatre (4) civils dont des témoins, complices ou co-auteurs de ces infractions à comparaître devant la Cour du tribunal militaire à Ségou. Ces affaires que le tribunal militaire avait en charge sont des infractions de droit commun (un cas d’homicide involontaire, deux cas de vol, des dispositions de bien d’autrui et de menace de mort); et des infractions spécifiquement militaires (infractions aux consignes militaires).

Dans son allocution, le Procureur près le Tribunal militaire de Bamako, Youssouf Fofana a invité les autorités militaires à mettre les accusés à la disposition des tribunaux dans un bref délai. Il leur a aussi exhorté à renforcer davantage la capacité opérationnelle des instances de juridiction afin que les affaires soient diligentées le plus tôt que possible.