Service National des Jeunes – Le 2ème contingent à la découverte de la vie du soldat

La direction des écoles militaires a procédé, le mardi 05 octobre 2021, à la cérémonie de départ de 700 jeunes recrues du 2ème contingent des jeunes non fonctionnaires pour la formation commune de base du Service National des Jeunes (SNJ) au Centre d’Instruction de Bapho. La cérémonie a été présidée par le ministre de la jeunesse et des sports, chargé de l’instruction civique et de la construction citoyenne Mossa Ag Attaher. A son arrivé, le ministre a été accueilli par le directeur général du Service National des Jeunes, le Colonel Tiémoko Camara ainsi que plusieurs personnalités administratives et politiques.

Le ministre dans son intervention a fait l’analyse des trois principales fonctions du Service National des Jeunes à savoir : la formation commune de base qui vise à forger, à façonner des jeunes pétris du sens de la maîtrise et de la connaissance de soi ; la formation morale qui permet de faire des jeunes des acteurs de la consolidation de l’Etat-Nation qu’est le Mali et en fin une formation professionnelle visant à renforcer chez les jeunes leur employabilité et leur insertion dans le tissu socioprofessionnel en vue de faire d’eux des acteurs socio-économiques qui contribueront efficacement à l’émergence économique et sociale du Mali.

Le ministre Mossa Ag Attaher a souligné que le séjour au SNJ est l’occasion de développer l’esprit de camaraderie, l’unité et la cohésion sociale chez les jeunes. Il a exhorté nouvelles recrues à plus d’abnégation, de courage et d’engagement pour l’atteinte des objectifs. Il a également invité le directeur général du Service National des Jeunes et tous les encadreurs à bien former et éduquer ces jeunes qui constituent la 2ème cohorte conformément aux différents mécanismes de formations physique et intellectuelle. Pour finir, le ministre a exigé toute la rigueur car dira-t-il « qui aime bien châtie bien ». Il a souhaité à l’ensemble des encadreurs et aux jeunes recrues une bonne formation tout en ordonnant officiellement la mise en route de la 2ème cohorte du SNJ.

Selon le directeur général du Service National des Jeunes, le Colonel Tiémoko Camara, les 700 jeunes recrues dont 202 demoiselles ont été sélectionnées sur 4350 candidats à la base des critères définis. La formation est entièrement prise en charge par le budget de l’Etat. Le Colonel Camara a indiqué que la formation de ces 700 jeunes sera assurée par les meilleurs encadreurs et dans les meilleures conditions. Cette formation initiale, commune de base d’un semestre, sera assortie d’une formation professionnelle de 10 mois et 2 mois de prise en main. Aussi, le directeur a rappelé que des hauts cadres du système politique, administratif, sécuritaire de notre pays sont passés par le Service National des Jeunes. Il a exhorté les jeunes à saisir l’opportunité qui leur est offerte pour se montrer à la hauteur.