Soutien aux FAMa : l’Union Européenne entend appuyer dans les secteurs de la sécurité et du DDR

dsc_1137Une délégation de l’Union Européenne conduite par son représentant spécial pour le sahel, son excellence Angel Losada Fernandes a été reçue en audience jeudi 20 octobre 2016 par le ministre de la Défense et des Anciens Combattants Abdoulaye Idrissa Maiga. Il était venu témoigner aux autorités maliennes du soutien de l’organisation européenne à les appuyer dans le secteur de sécurité et du DDR.

Cette tête à tête a été l’occasion pour les deux personnalités de renforcer et d’échanger sur la coopération entre le Mali et l’union européenne. Les deux parties ont profité de leur entretien pour soutenir qu’elles partagent une parfaite identité de vue sur les grands défis du moment et espèrent gagner le combat contre le terrorisme et l’insécurité par la mutualisation de leurs efforts.

‘’ Nous avons eu une réunion très importante et constructive avec le ministre malien de la Défense. On a surtout parlé de l’étroite coopération et de collaboration entre les Forces Armées et de Sécurité du Mali et Union Européenne’’, a tenté d’expliquer le représentant spécial de UE pour le sahel, M. Fernandes. Avant d’ajouter que la situation sécuritaire dans le pays et les actions à venir ont beaucoup prévalu lors des échanges.

Cependant, l’hôte du ministre Maiga pense que le rôle du G5 est primordial dans la sortie de crise au Mali. Ainsi, il a déclaré que le G5 est une organisation très importante sur le plan sécuritaire dans lequel le Mali joue un rôle encore beaucoup plus important. C’est pourquoi, il a estimé plus que nécessaire pour le gouvernement malien d’approfondir cette coopération qui existe déjà dans le sens de contrôle des frontières et la mise en place des groupes d’action rapide.

Selon Son excellence Angel Losada Fernandes médiateur au Conseil de Suivi des Accords (CSA), le processus de paix ne pourra être atteint tant que les différentes parties signataires des accords décident de rester camper sur leurs positions. Puis de poursuivre que l’Union Européenne à travers l’EUTM va toujours continuer avec la formation des forces armées et de sécurité du Mali, pour qu’elle puisse pleinement jouer son rôle dans la défense de l’intégrité du territoire.

MDL Dramane Dembélé