Tournoi inter régiments à Kati – Renforcer l’unité et la cohésion

C’est sous une pluie fine que le commandant de la zone de défense numéro 3 le colonel Boubacar Yassanry Sanogoh a donné le coup d’envoi du tournoi de football inter régiments organisé au sein de cette région militaire. C’était, le jeudi 12 août 2021, à Kati. Cette initiative s’inscrit dans une dynamique de renforcement de la cohésion et la fraternité entre les régiments de la place d’armes de Kati. Six régiments prendront part à cette compétition. Le match d’ouverture de ce tournoi a mis aux prises l’équipe du 36ème RTE (Régiment de Transport et d’Entretien) à celle du 37ème RA (Régiment d’Artillerie). Une rencontre remportée par le 36ème RTE par le score de 2-0.

Dans son allocution, l’officier de sport de Kati, le Capitaine Ousmane Diarra dira que le sport est un support auquel l’on fait recours pour forger une conscience collective et affirmer l’unité et la cohésion. Au-delà de cet aspect fédérateur, l’officier de sport soutiendra que cette initiative traduit la relation symbolique qui existe entre le sport et la formation militaire. Il permet de renforcer nos capacités opérationnelles en allant chercher la peur pour la dominer, la fatigue pour en triompher et la difficulté pour la vaincre.

Des propos soutenus par le commandant de zone de Kati, le Colonel Boubacar Yanssary Sanogoh qui précise que ce tournoi a pour objectif de renforcer, d’une part, la cohésion entre les frères d’armes et d’autre part d’approfondir l’esprit de corps. Soulignant en outre que cela répond parfaitement à deux des piliers de la vision stratégique du chef d’état-major de l’Armée de Terre, à savoir : ‘’ Être au plus près des hommes et des engagements’’.

Au colonel Sanogoh d’ajouter que l’engagement, la persévérance et le dépassement de soi sont des thématiques qui coïncident avec les valeurs du sport depuis toujours. Tout en soutenant que la pratique régulière de l’entrainement physique accroit l’endurance et la maitrise de soi, renforce les réflexes et prépare à l’action en équipe. Elle développe chez l’individu et dans le groupe le dynamisme nécessaire à toutes les activités militaires.

S’adressant aux différents régiments, le commandant de zone les a exhortés à faire de ce tournoi une véritable messe sportive en bannissant de l’espace de jeux toutes violences verbales ou physiques.

Il faut cependant rappeler qu’avant de donner le coup d’envoi symbolique de ce tournoi, le commandant de zone de Kati a remis à chacune des six équipes prenant part à cette compétition un jeu de maillots et des Ballons.