Union Africaine : financement des opérations de la paix.

La  conférence de haut niveau de l’Union Africaine sur le Fonds de la paix s’est ouverte le 12 décembre 2018 à l’Ecole de Maintien de la Paix Alioune Blondin Bèye de Bamako. La cérémonie d’ouverture était présidée par le premier ministre du Mali, Soumeylou Boubèye Maïga.

Pendant 3 jours, les participants venus de 15 pays d’Afrique ainsi que les représentants des partenaires financiers échangeront sur le renforcement de l’efficacité des Opérations de Soutien à la Paix mandatées et autorisées par l’Union Africaine à travers le fonds de la paix.

Le premier ministre a déclaré que la conférence de Bamako sur le Fonds pour la paix est d’un intérêt important pour la sous-région.  A en croire le premier ministre Maïga, le manque de financement est un obstacle pour la mise en place des opérations de paix. Il a demandé aux participants de formuler des recommandations pertinentes pour le financement des opérations de maintien de la paix en Afrique.

M. Donald Kaberuka, représentant de haut niveau pour le financement de l’UA  et le Fonds pour la paix et ancien président de Banque Africaine de Développement, a déclaré que trois objectifs sont assignés au Fonds pour la Paix : la prévention des conflits, le déploiement immédiat après l’éclatement du conflit  et la gestion post conflictuelle de  la paix  avec l’ONU. Selon lui, le Fonds pour la paix est estimé à environ  80 millions de dollars US, un record depuis sa mise en place en 1993. Les objectifs pour les pays africains est d’atteindre un niveau de ressources de 100 millions de dollars US en janvier 2019 et plus de 400 millions de dollars US en 2021. Pour lui, l’Afrique ne peut pas rester dépendant des bailleurs de fonds. Le sous-secrétaire général pour les opérations au département des Operations de maintien de la Paix de l’ONU, Mme Bintou Keita a affirmé que l’UA est le principal partenaire de l’ONU dans la gestion des conflits sur le continent. Le général de brigade  Cheick Fantamady Dembélé, directeur de l’Ecole de Maintien de la Paix Alioune Blondin Bèye de Bamako, a remercié les autorités pour le choix de l’EMPABBB   comme lieu de rencontre de la conférence.

2ème  Cl Salia dit K. Sidibé