VINGT MAGISTRATS MILITAIRES PRÊTENT SERMENT

La Cour d’Appel de Bamako (Faladié) a  abrité le 28 avril la cérémonie de prestation de serment de magistrats militaires. Cette cérémonie a enregistré la présence des autorités militaires et judiciaires. Cette prestation qui consacre l’ouverture officielle des tribunaux militaires a concerné une vingtaine de magistrats militaires. La cérémonie a eu lieu à l’institut de formation judiciaire. Ces magistrats militaires ont des  grades de capitaine à colonel.

Selon le procureur général, Mamadou Lamine Coulibaly, cette prestation marque le début de la fonctionnalité des tribunaux militaires dont l’impérieuse nécessité a été ressentie. Il dira que la justice militaire est spéciale car, elle aligne des intelligences diverses. Pour lui, la spécificité de cette structure est que le ministre de la Défense est le maitre et les magistrats sont chargés de juger les infractions commises par les militaires. Il a signalé que ces magistrats militaires doivent comprendre qu’une armée moderne ne doit pas accepter les infractions et ce sont eux qui en seront désormais les sentinelles.

Le président de l’ordre des bâtonniers Me Mamadou Berthé  rappellera que l’Etat a 03 piliers que sont la police, la justice et l’armée. Il a noté que ces magistrats militaires représentent les deux piliers de l’Etat à savoir l’Armée et la Justice avant de les dire que leur seul appui est l’équité et qu’ils doivent rendre justice de la même façon. Il a exhorté les nouveaux magistrats militaires à faire en sorte que la justice règne.

Cette prestation était présidée par Me Mahamadou Berthé.

A/C.N.Dakouo