Visite du CEMGA Adjoint dans les Ecoles et Centres de formations militaires

Vers la deuxième moitié du mois de mars, la quasi-totalité des écoles militaires a reçu la visite du Chef d’état-major général adjoint des armées, le général Abdrahamane Baby. Ces visites répondent au programme établi périodiquement par l’état-major général des armées pour un suivi académique des agendas annuels de la Direction des écoles militaires. Elles permettent aussi de voir les conditions de vie des élèves et stagiaires de l’année courante.En plus elles servent à véhiculer des messages clés de la hiérarchie et du Chef suprême des armées aux formateurs et apprenants. Pour cette fois, l’accent a été mis sur la situation sécuritaire du pays, la reconstruction de l’armée et la nouvelle opération Maliko.Le Chef d’Etat-major général Adjoint des Armées a insisté sur la formation physique, intellectuelle et psychologue dans toutes les écoles visitées. De l’Ecole d’Application des Officiers, au Prytanée Militaire de Kati, en passant par celle des sous-officiers de Banankoro et le Centre National d’Aguerrissement de Samanko à Bamako, le message fort était celui de la stabilité du pays. Pour cela il a ajouté que personne ne viendra faire cette guerre à notre place, la menace des groupes terroristes est une réalité. Il a par ailleurs félicité le Bataillon Autonome de Samanko pour son effort remarquable à Boulkessy et dans les autres zones d’opérations.Selon le Général Baby, l’Armée malienne est en restauration. Une restauration qui a donné à l’armée des nouveaux statuts qu’il faut connaitre, tel que le statut général des militaires, le code de conduite, le manuel de commandement et de compétence, entre autres. Il a profité de cette occasion pour remettre deux enveloppes symboliques aux premiers de chaque classe lors de la première évaluation. Un geste pour les encourager.