Visite opérationnelle : le CEMGA dans les régions du Nord

Le chef d’état-major général des Armées, le général de brigade Oumar Diarra accompagné d’une forte délégation, s’est rendu dans les localités de Gao, Tessalit, Ménaka et Tombouctou. C’était, du lundi 1er au vendredi 5 novembre 2021. Cette visite rentre dans le cadre de son séjour opérationnel dans les différents secteurs des théâtres de l’Operations Maliko. Au cours de ce séjour, le général Diarra a tenu à clarifier beaucoup de zones d’ombre notamment en ce qui concerne le recrutement spécial en cours et sa nouvelle vision. Il a soulevé quatre volets à savoir, celui sur le recrutement spécial en cours qui ne porte pas sur le DDR mais sur les personnes détentrices d’armes de guerre qui ne sont ni des groupes armés, ni des terroristes.

Dans le volet portant sur la remobilisation de la troupe après la période hivernale, lors de ses conseils, le général Oumar Diarra a affirmé que des sanctions seront prises contre les militaires qui se droguent, ceux qui vendent des armes et des munitions et ceux qui utilisent les réseaux sociaux de façon démesurée et anarchique. Partout où il est passé, il a rencontré les hommes, les a prodigués des conseils et les a remerciés pour les multiples efforts consentis sur le terrain. A Gao, il a rendu une visite de courtoisie à toutes les autorités coutumières et locales, c’était la même démarche pour les localités de Tessalit et de Ménaka. Dans les différents endroits les difficultés étaient entre autres les problèmes d’eau, le retour de l’administration et des services sociaux de base.

Pour le commandant du théâtre-Est de l’Opération Maliko, le colonel Famouké Camara, cette visite du CEMGA a été une occasion pour les hommes de savoir que le commandement pense à eux nuit et jour et qu’il est conscient des difficultés qu’ils bravent au quotidien pour la stabilité du pays. Il a affirmé que le partenariat avec les forces alliées est très fécond. Il a aussi souligné que les populations les sont d’un grand soutien dans l’exercice de leurs missions régaliennes.

Dès son arrivée dans le secteur 3 du théâtre centre, à Acharane, le CEM-GA, le général Oumar Diarra a félicité l’ensemble des éléments pour leur engagement et leur victoire contre l’ennemi, le 17 octobre 2021. On se rappelle qu’au cours de l’attaque de ce poste, les FAMa avaient sévèrement infligé une correction aux terroristes qui dans leur fuite avaient abandonné les corps de leurs camarades et leur véhicule logistique avec des armes sur les lieux. Il a encouragé les hommes à rester engagés, déterminés et soudés avant d’exhorter le commandement à être à l’écoute des préoccupations des éléments dans les emprises sécuritaires.

Après avoir partagé un repas de corps avec la troupe au camp fort Cheick Sidi Bekaye de Tombouctou, le général Diarra a rencontré le gouverneur de la région, le commissaire divisionnaire Bakoum Kanté et a rendu une visite de courtoisie aux notabilités de la ville.

Lors de cette tournée opérationnelle de 5 jours, le CEMGA était accompagné du sous-chef d’état-major chargé de contrôle opérationnel, le colonel-major Bréhima Samaké, du sous-chef d’état-major logistique, colonel–major Moussa Démé, du directeur de la DIRPA, le colonel Souleymane Dembélé ainsi que d’autres proches collaborateurs.