Archives for mardi 9 octobre 2018

Un nouvel engagement de l’Allemagne pour l’EMP

L’Allemagne vient en aide à l’école de maintien de Paix Alioune Blondin Bèye avec un montant de 1,4 millions d’euro, soit plus 600 millions de CFA. La signature  s’est déroulée ce 9 octobre 2018 entre l’ambassadeur d’Allemagne au Mali, Diedrich Becker, et le directeur de l’école, le général de brigade Cheick Fantamady Dembélé.

L’Ambassadeur Becker se dit très heureux et considère que ce fonds sera bien utilisé par l’EMP. Il permettra  a-t-il signalé de financer beaucoup de cours dans le domaine du maintien de la paix comme par exemple pour des observateurs militaires,  pour la coopération civilo-militaire. La République Fédérale d’Allemagne est un partenaire financier privilégié de l’Ecole de Maintien de la Paix Alioune Blondin Bèye de Bamako. Le Directeur de l’école très enthousiaste n’a pas tari d’éloge les actes que pose l’Allemagne.

Prise de contact : le MDAC à l’écoute des chefs militaires

Le ministre de la Défense et des Anciens Combattants (MDAC), le Pr Tiémoko Sangaré poursuit sa visite et prise de contact au sein des structures militaires. A l’Etat-major Général des Armées et à la Direction des Finances et du Matériel, le ministre a échangé avec le personnel et les chefs, notamment le général M’Bemba Moussa Keïta et son staff. Le Pr entend comprendre le fonctionnement interne des deux structures et connaitre les difficultés et opportunités des différents services. Le MDAC s’est entretenu avec le chef d’état-major général des armées. Il a saisi l’occasion pour rappeler que depuis l’application de la Loi d’Orientation et de Programmation Militaire (LOPM),  beaucoup d’efforts ont été consentis pour mettre l’Armée dans les conditions idoines. Le ministre se dit rassurer de l’engagement des chefs militaires. Il a signalé la nécessité du renforcement de la cohésion au sein des Forces armées et de sécurité.Tout en prêchant pour la cohésion des forces, il a beaucoup insisté sur le rehaussement du moral des troupes au moment des opérations. L’Etat-major Général des Armées a-t-il fait savoir est le fondement de l’Armée malienne, pour cela il demande une attention particulière.