Archives for mardi 16 octobre 2018

Tombouctou : le civisme de retour à l’école par les militaires

Dans le cadre des actions civilo militaires (ACM), les FAMa ont organisé une cérémonie aux couleurs, le 15 octobre 2018, en présence du représentant du commandant de zone, le capitaine Noël Traoré à l’école Lumière du quartier sans fil à (Tombouctou).

L’objectif de cette activité était de démontrer aux élèves, aux parents d’élèves et aux corps professoral que la montée aux couleurs est une action de patriotisme pour tous les maliens.

Elle exprime le respect, l’attachement, l’engagement, le dévouement et l’esprit de sacrifice des citoyens vis-à-vis de leur pays.A travers ce geste symbolique, les militaires cherchent à faire naître chez les plus jeunes un engouement sans faille des valeurs sociétales, culturelles et morales de notre beau pays  a souligné le sous-lieutenant Silas Daouko chef de bureau du service social et l’officier en charge de l’ACM de la 5ème région militaire.

Pour le Directeur de l’école Lumière, M. Ombotimbe Daniel, l’école Lumière est une institution chrétienne, elle est là dans le cadre d’aider l’État ou accompagner l’État dans la bonne éducation de la petite enfance jusqu’à un certain niveau. Je suis dans la joie de nous avoir honoré en nous faisant montré qu’est-ce que le drapeau, la valeur, et comment l’entretenir a ajouté le directeur de l’école Lumière.

L’armée de terre jauge la combativité du personnel opérationnel

Ce Prix d’Aptitude Opérationnelle de l’Armée de Terre (PAOAT), qui est à sa deuxième édition a eu lieu le lundi 15 octobre 2018 au camp Cheickou Amadou Tall de Ségou. En présence du Chef d’Etat-major de l’Armée de terre, le Général de brigade Abdrahamane Baby, cette 2ème édition marque une étape décisive dans le fonctionnement du corps des fantassins. Le PAOAT a été initié et créé par décision N°0711/CEM-AT/IAT du 1er mars 2017 modifiée par la décision N°0593/CEM-AT/CAB du 12 février 2018. Il a pour objet d’entretenir une saine émulation tout en renforçant l’esprit de corps, de cohésion et de fraternité d’armes entre l’ensemble du personnel de l’Armée de terre. La première dans la région de Sikasso a donné un résultat plus que satisfaisante.Plus de 200 personnes venues des différentes régions militaires et des éléments en formation classique ont participé à cette compétition. Elles vont être soumises, pendant 3 jours, aux épreuves physiques et militaires. Les meilleurs seront classés en tête de leurs armes, à savoir l’Infanterie, l’Arme  Blindée de Cavalerie et l’Artillerie.

Visite du MDAC : dernière étape à Bamako

Les Directions des Ressources Humaines, du Génie Militaire, des Ecoles Militaires, du Sport Militaire et l’Ecole de Maintien de la Paix Alioune Blondin Beye ont reçu, le mardi 16 août 2018, le ministre de la Défense et des Anciens Combattants, le Pr Tièmoko Sangaré.

Dans toutes ces structures les difficultés sont identiques. Il s’agit, notamment des problèmes d’infrastructure et de la formation du personnel. Le Pr Tièmoko Sangaré dit avoir noté toutes les préoccupations des uns et des autres. Au cours de cette visite, le ministre a procédé à la signature de partenariat pour la paix entre le Maroc et  le Mali à l’Ecole de Maintien de la Paix. Le MDAC s’est réjoui de l’effort fournis par les départements respectifs.

Selon lui, beaucoup de progrès ont été faits dans les rangs des Forces de Défense et de Sécurité à travers la Loi d’Orientation et de Programmation Militaire. Le chef Suprême des Armées réitère son engagement afin que les Forces de Défense et de Sécurité soient dans une condition confortable, a fait savoir le Pr Tièmoko Sangaré. Cela s’est déjà matérialisé par l’élaboration de la LOPM 1ère Génération, poursuit le ministre. Enfin le ministre de la Défense a appelé chaque citoyen à apporter son soutien aux FAMa.