Archives for mardi 22 janvier 2019

DCA : Fraternité d’armes

Autour du Directeur de la Direction du Commissariat des Armées (DCA), le colonel Adama Diarra, tout le Commissariat, la DIRPA et une partie de la DFM se sont retrouvés et ont partagé un repas commun. Un acte de la hiérarchie qui permet aux militaires de tout grade de se confondre ce jour-là, rien qu’un tant soit peu pour signifier les liens fort  en arme. Le colonel Diarra a souligné que cette volonté de se retrouver tous ensemble autour d’un même plat, vise à cultiver l’amour et le lien d’appartenir à la même famille.

Pour marquer d’avantage les facteurs de cohésion, de développement d’esprit de camaraderie et de fraternité d’armes, la DCA respecte la tradition ainsi léguée par les pairs fondateurs de notre armée.

MDAC : Reconnaissance de l’Etat à ses militaires

Ils sont 5 récipiendaires à bénéficier le mérite militaire. C’était le mardi 22 janvier 2019 au Ministère de la Défense et des Anciens Combattants, sous la présidence du chef de cabinet du MDAC, le colonel-major Mamadou Diaw. C’était en présence des plus hautes autorités militaires. L’occasion était opportune pour féliciter les nouveaux promus du département.Selon le colonel-major Diaw, cette cérémonie de remise prouve suffisamment combien la quête de mérite est fondamentale et fructueuse. Cette action peut s’inscrire dans des domaines très divers, mais elle doit avoir un dénominateur commun à savoir le triomphe de l’effort et de l’engagement.

Selon le porte-parole des récipiendaires, le lieutenant Fadiougou Sissoko, cette cérémonie de par sa solennité est une empreinte de la reconnaissance de la nation à certains de ces fils, qui ont pris le serment de défendre l’honneur de la patrie au péril de leur vie. Pour le porte-parole être décoré par la république est un honneur et les remerciements vont à l’endroit du président de la république, qui a décerné ces insignes d’honneur à leurs modestes personnes.

Koulikoro : Festivités du 20 janvier

Devant la Maison du Peuple de Koulikoro a eu la fête de l’armée en présence du directeur de cabinet Sékou Samaké, représentant du gouverneur de la région de Koulikoro, le commandant du centre d’instruction Boubacar Sada Sy de Koulikoro, le colonel Yacouba Traoré et plusieurs invités.

Les populations de la ville de Koulikoro sont sorties pour apporter leur encouragement et exprimer leur sympathie à l’endroit de nos forces armées.Selon le représentant du gouverneur, Sékou Samaké, ce 58èmeanniversaire se déroule dans un contexte particulier où notre pays traverse l’une des plus graves crises de son histoire imposée par les terroristes. Ce phénomène est vécu au quotidien par les paisibles populations de nos villes et campagnes d’une manière générale, celles des cercles de Banamba et de Nara ou 23 écoles sont fermées suite à l’insécurité. Pour lui, les autorités du Mali, malgré les moyens modestes, sont en train de tout mettre en œuvre pour équiper les forces de défense et de sécurité afin de leur permettre d’accomplir les missions qui leur sont confiées.Le directeur de cabinet Sékou Samaké a lancé un appel à toutes les forces vives de la région de Koulikoro pour se mobiliser aux côtés de leur armée en leur fournissant au besoin tous les renseignements utiles et cela pour déjouer toutes les tentatives néfastes de ces terroristes.

Pour le commandant du Centre d’Instruction  Boubacar Sada Sy de Koulikoro, le colonel YacoubaTraoré, cette célébration se fait dans un contexte particulier, marqué par un défi sécuritaire de taille sans précédent au Mali. Il faut reconnaitre que la géopolitique de 2019 est différente de celle de 1961. Les menaces sont devenues plus imprévisibles et complexes.

‘’Cependant, le 20 janvier reste un jour de fierté et de communion, mais aussi un moment de privilège, de reconnaissance, de mémoire et d’espérance. C’est une occasion de nous souvenir de nos ainés et de leurs hauts faits, de nos devanciers militaires et civils qui ont, avec un patriotisme et une détermination sans tache.

La cérémonie a été marquée par un défilé de toutes les forces de défense et de sécurité de la ville.

Forces de défense et de sécurité : Reconnaissance

38 éléments des FAMa, de la Police et de la Protection civile dont 15 retraités ont été décorés au Ministère de la Sécurité et de la Protection civile, le lundi 21 janvier 2019. La cérémonie était présidée par le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le Général de Division Salif Traoré.Parmi ces 38 récipiendaires, 10 pour la Médaille du Chevalier de l’ordre National décoré par le ministre de la Sécurité et de la Protection civile et les 28 la Médaille de mérite avec Effigie Abeille décoré par le général Sagafourou Gueye.Le ministre a félicité les récipiendaires et a aussi encouragé ceux qui n’ont pas eu la chance pour cette année. Il a affirmé que cette cérémonie est un moment d’empreint d’une grande solennité, puisqu’il s’agit de porter officiellement la marque de la reconnaissance Nationale à nos forces armées et de sécurité dont le dévouement au service public est la plus puissante des motivations.  Pour lui chacun est reconnu de ce qu’il fait de bien et doit être récompensé.

Le porte-parole des heureux récipiendaires, le Colonel-major Ismaïl Deh, a remercié les autorités maliennes pour ces distinctions preuve de leur confiance.