Archives for mardi 5 février 2019

Génie Militaire : 1ère assemblée générale ordinaire de la Mutuelle

La salle de conférence du Génie Militaire a abrité, ce mardi 5 février 2019, les travaux d’ouverture de la 1ère Assemblée Générale ordinaire de la Mutuelle du Génie Militaire. L’évènement était placé sous la présidence du Directeur du Génie, le colonel-major Boubacar Diallo.

Cette première assemblée a regroupé les délégués mutualistes du génie, les représentants des mutuelles des autres armes ainsi que les détachés du Génie.

Le président du Conseil d’Administration de la mutuelle, le colonel Tidiani Diarra, a noté qu’après une année d’activité, la mutualité, au regard de ses résultats et de son mode de fonctionnement, apparait comme l’un des meilleurs mécanismes de protection sociale. Il a souligné que les mutuelles du Mali œuvrent inlassablement pour l’amélioration des conditions sociales des travailleurs par l’octroi des prestations complémentaire diverses : retraite, solidarité, décès entre autres. Selon lui, la mutuelle du Génie a une démarche basée sur les principes universels du mouvement et qui ont pour nom : solidarité, responsabilité et participation. Il a affirmé que les partants à la retraite de 2018 ont tous bénéficié à temps leurs allocations d’indemnités complémentaires de retraite ainsi que les ayants droits de chacun de nos compagnons qui sont décédés.

Le colonel Diarra a remercié le Directeur du génie militaire et son staff, c’est grâce à leurs efforts que la mutuelle du génie a été créée le 15 février 2018 lors de l’Assemblée Générale Constitutive au Foyer du 34° BG, a-t-il ajouté.

Le Directeur du Génie, le colonel-major Boubacar Diallo, a souligné que cette 1ère Assemblée générale marque un moment fort de rencontre entre les mutualistes et entre les différents partenaires impliqués dans le développement du mouvement. Il a invité les participants à contribuer avec beaucoup de sérénité et de responsabilité aux travaux de cette 1ère Assemblée Générale ordinaire de la Mutuelle.

Coopération Mali-Allemagne : Un bilan satisfaisant

 Dans le cadre de la coopération bilatérale Mali-Allemagne, le représentant de l’Etat-major a reçu à huis clos la délégation Allemande, le mardi 5 février 2019 dans sa nouvelle salle de réunion à l’Etat-major général des Armées. Cette réunion de Haut niveau a porté sur le bilan de la coopération bilatérale entre le Mali et l’Allemagne. Les Représentants des différents états-majors et directeurs de services ont pris part à cette rencontre.

Selon le directeur adjoint du département de la coopération internationale de l’Office des Armées Allemandes, Capitaine de Freegate (lieutenant-colonel) Nolte, cette visite s’inscrit en droite ligne d’une réunion annuelle avec les autorités compétentes des forces armées maliennes et le Ministère de la Défense et des Anciens Combattants des programmes de coopération avec les forces armées allemandes pour l’année à venir. Pour lui la coopération Mali-Allemagne est au beau fixe, le Mali étant un partenaire hors pair, c’est le plus important de la sous-région et aussi l’un des plus grands partenaires du continent africain.

Pour le représentant de l’Etat-major général des armées, le colonel Mamadou Keita, l’objectif de cette rencontre était de faire une revue du programme annuel bilatéral avec la République fédérale d’Allemagne dont le Mali est l’un des rares pays a en avoir bénéficié. Selon lui le Mali est un pays extrêmement important pour l’Allemagne à travers la réunion de ce matin, qui a fait le bilan de la formation des stagiaires militaires maliens en Allemagne. Ce stage se passe en merveille et cela va permettre au Mali de bénéficier d’autres appuis de l’Allemagne dans les années à venir. Des nouvelles acquisitions ont été faites le 20 janvier et ses engins permettent de protéger le personnel sur le terrain dans le contexte de la guerre asymétrique que connait aujourd’hui notre pays a-t-il martelé.

CEMGA : Une mission de contrôle ordinaire sur le terrain.

L’état-major général des armées entend mener cette opération pour avoir la main mise sur tout le personnel militaire et paramilitaire évoluant dans l’opération « Dambé » du secteur n°3.

Dans le cadre de la maîtrise des effectifs des forces de défense et de sécurité, une   délégation de l’état-major général des armées, conduite par le colonel Abdoulaye Ibrahima Traoré, sous-chef d’état-major administration et personnel, a effectué du 29 janvier au 1er février 2019, une mission de contrôle des effectifs des forces de défense et de sécurité du secteur n°3 de la région militaire n°5 (Tombouctou). La délégation s’est rendue au poste de commandement du secteur n°3, aux différents check-points et postes de sécurité éloignés.

L’objectif était non seulement de faire un contrôle de présence physique des intéressés, pour la réglementation du payement de la prime de présence opérationnelle, mais aussi et surtout de s’assurer du bon moral des troupes et de la bonne maintenance des équipements.

Pour le colonel Abdoulaye Ibrahima Traoré, cette mission est l’occasion de dire que le CEMGA, dans sa mission de sécurisation du territoire a toujours souhaité avoir un cadrage des effectifs engagés dans la zone de l’opération « Dambé ». Il a promis aussi de mettre tous les moyens à leur disposition pour les opérations à venir.

La délégation s’est dite satisfaite et fière de l’engagement et la détermination des Forces de défense et de sécurité sur le terrain précisément dans le secteur n°3. Toutes les doléances des hommes ont été enregistrées pour être remonter au chef d’état-major général des armées.