Archives for lundi 4 novembre 2019

Lutte antiterroriste : les FAMa détruisent une base logistique à Boulkessy

Les FAMa ont détruit, ce lundi 4 novembre 2019 aux environs de 11 heures, une base logistique entre Kobou et Boulkessy. Le bilan est de 25 barriques de carburant détruites, 5 motos récupérées, 4 PM, 1 Fusil de chasse, des minutions, des tonnes de vivres, des produits chimiques, 1 machine à coudre, des équipements militaires (tenues, sacs à dos…), 1 poste radio VHF, plusieurs cartes d’identité étrangères de la sous-région, des plaques solaires, des batteries, 1 bombonne de gaz, des clés de dépannage. Un suspect a été remis aux structures compétentes à toutes fins utiles.

Partenariat : La 6ème Région militaire dotée d’infrastructures

La MINUSMA dans le cadre de la poursuite de sa mission de soutien au Mali a remis officiellement deux infrastructures rénovées aux Forces Armées Maliennes. La cérémonie d’inauguration a eu lieu le mercredi 30 octobre 2019 au camp Hamadoun Bocary Barry dit Balobo de Sevaré. L’évènement a regroupé plusieurs autorités militaires, religieuses, coutumières et des associations féminines.

Les travaux de rénovation ont concerné un bâtiment, des latrines au camp Hamadoun Bocary Barry et  de 2 salles d’hospitalisation, d’un bureau et d’une latrine à la Base Aérienne 102 pour un coût total de 47. 524 520 F CFA.

Selon le commandant de la 6ème Région Militaire, le colonel Amara Doumbia, ces joyaux architecturaux permettront de donner un cadre de vie idéal aux personnels FAMa en général et aux deux compagnies du 61ème régiment en particulier. Il a surtout remercié la MINUSMA pour ses multiples gestes au profit de la population malienne et singulièrement les femmes et les enfants qui constituent la frange la plus vulnérable.

Selon la cheffe de bureau de la MINUSMA, Mme Fatou Dieng Thiam, cette cérémonie de remise témoigne de la volonté de la MINUSMA d’offrir un cadre de travail propice aux forces de défense et de sécurité. Elle a enfin exhorté les bénéficiaires à en faire bon usage.

Auparavant,  une minute de silence avait été observée à la mémoire des soldats tombés sur le champ d’honneur.