Archives for mardi 12 novembre 2019

Sécurité au centre : les FAMa interpellent des GAT et récupèrent du matériel à Boulkessy

Dans la journée du 12 novembre 2019, les FAMa ont interpellé 4 suspects appartenant aux Groupes Armées Terroristes (GAT) à Boulkessy, dans la région de Mopti.

Les FAMa avaient récupéré hier lundi des barriques de carburant dont images ci-après.

Les FAMa avec Barkhane et la Force conjointe du G5 Sahel à Boulkessy ont interpellé 11 suspects terroristes. Cette opération a aussi lieu ce mardi 12 novembre 2019. Elle a également permis de brûler 11 motos à Boulkessy.

Le Service social de la Police et la Fondation Orange au chevet des veuves et orphelins des policiers tombés

Toujours dans la mouvance du mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion, le service de santé et des affaires sociales de la police nationale en partenariat avec la fondation Orange a procédé, le mardi 12 novembre 2019, au lancement d’une formation de trois jours à l’intention des veuves, orphelins et survivantes des violences basées sur le genre dans la saponification. L’évènement était placé sous la présidence du directeur général adjoint de la Police, le contrôleur général, Moussa Bocar Mariko.

Durant 3 jours de formation, 15 femmes seront initiées à la fabrication du savon à base des produits locaux. Ainsi, pour le directeur du centre social de la police, le commissaire principal, Assitan Traoré, cette initiative à l’endroit des couches vulnérables vise à soulager la souffrance des veuves et orphelins des policiers tombés sur le champ d’honneur, mais également des survivantes des violences basées sur le genre. Selon elle, ces couches ont aujourd’hui besoin d’être soutenues  pour permettre leur autonomisation et leur réinsertion socio-économique afin de diminuer leur souffrance dans la société.Un message reçu 5 sur 5  par son partenaire Orange Mali, qui à travers son administratrice générale, Mme Coulibaly Hawa Diallo, a exprimé la volonté et la disponibilité de son service à accompagner le service social de la police dans ses action de tous les jours, surtout quand il s’agit des veuves et des orphelins des hommes qui ont donné leur vie pour sauver la patrie.C’est pourquoi le directeur général adjoint de la police, le contrôleur général, Moussa Bocar Mariko, a témoigné toute sa reconnaissance à la fondation Orange pour son sens élevé d’humanisme et de solidarité dont elle fait preuve en accompagnant le service social de la police dans la réalisation d’un de ses objectifs majeurs.