EMP : Le rôle des médias dans la gestion des crises au Sahel au centre des débats

EMP :  Le rôle des médias dans la gestion des crises au Sahel au centre des débats

Un séminaire international sur le thème « Rôle des Médias dans la Gestion des Crises au Sahel » a ouvert ses travaux, le mardi 28 novembre 2023, dans la salle de conférence de l’Ecole de Maintien de la Paix Alioune Blondin Bèye (EMP-ABB).

La cérémonie d’ouverture a été présidée par le ministre de la Réconciliation Nationale, de la Paix et la Cohésion Nationale, Chargé de l’Accord pour la paix et la réconciliation, le Colonel-major Ismaël Wagué.

C’était en présence du Secrétaire Général du ministère de la Communication, de l’Economie Numérique, et de la Modernisation de l’Administration, le directeur général de l’EMP-ABB, de l’Ambassadeur de la République Algérienne Démocratique et Populaire au Mali et de plusieurs autres personnalités civiles et militaires ainsi que des participants venus de la sous-région pour la circonstance.

L’objectif de ce séminaire organisé par l’Ecole de Maintien de la Paix Alioune Blondin Bèye était d’inciter et d’aider les experts et acteurs de médias à réfléchir et proposer des voies et moyens pouvant aider les professionnels du secteur à mieux s’outiller afin de contribuer à la construction de la paix dans un Sahel durement éprouvé par des crises multidimensionnelles. Il est financé par l’Ambassade de la République Algérienne Démocratique et Populaire au Mali.

Le Directeur Général de l’Ecole de Maintien de la Paix Alioune Blondin Bèye, le Colonel Souleymane Sangaré a affirmé que cette initiative vise à renforcer les capacités des journalistes, des membres des associations de médias et tous les participants dans l’élaboration d’une riposte contre la désinformation et la propagande hostile à la paix. Il a ajouté que les médias jouent un rôle crucial dans la promotion du dialogue et la médiation. A cet effet, Ils peuvent offrir une plateforme pour les voix dissidentes, encourager les débats constructifs et mettre en avant des initiatives de paix.

Le Colonel Sangaré a souligné que les médias ont un rôle vital à jouer dans la résolution des conflits et la promotion de la paix. « Leur capacité à éduquer, sensibiliser et créer un espace de dialogue est essentielle pour construire un avenir des sociétés pacifiques et résilientes » a laissé entendre le Colonel Sangaré.

L’Ambassadeur de la République Algérienne Démocratique et Populaire au Mali, SEM El-Haouès Riache a tout d’abord félicité l’EMP-ABB pour le choix du thème. Selon lui l’information est vitale en temps de guerre comme en temps de paix et sa gestion est d’une importante capitale pour gagner la guerre ou construire la paix.

La représentante de la Mission de l’Union Africaine pour le Mali et le Sahel, Sergine Maryse Gakwaya a, pour sa part, saisi l’occasion pour lancer un appel à toutes les parties prenantes, en particulier les Forces de Défense et de Sécurité et les professionnels des médias à se prémunir contre ces vices tout en veillant à ce que la liberté d’expression et la responsabilité aillent de pair en se renforçant mutuellement dans le cadre de l’Etat de droit. Elle a rassuré le Directeur de l’Ecole de Maintien de Paix Alioune Blondin Bèye de Bamako du soutien indéfectible de l’Union Africaine dans ses efforts pour la promotion de la paix et de la s sécurité sur le continent en tant qu’école d’excellence à vocation panafricaine.

Le Secrétaire Général du ministère de la Communication de l’Economie Numérique et de la Modernisation de l’Administration, Alkaidi Amar Touré, représentant le ministre, a exhorté les participants a profité de l’expertise des facilitateurs pour apprécier les intérêts journalistiques de ce séminaire et servir des normes d’ethnique et de déontologie pour couvrir de façon efficace l’actualité, surtout en cette période de conflits.

Pour lui, ce séminaire vient en complément les actions et initiative déjà engagé par le département en charge de la Communication. M. Touré a, par ailleurs, signalé qu’à la sortie de ce séminaire, que les participants soient outillés et prêts à devenir un contingent qui pilote des couvertures médiatiques des questions liées à la gestion des crises au Sahel.

 Pour le ministre de la Réconciliation Nationale, de la Paix et la Cohésion Nationale, Chargé de l’Accord pour la paix et la réconciliation, le Colonel-major Ismaël Wagué, les médias sont souvent la première source d’informations des citoyens, bien avant les autorités publiques. A cet effet, leur mission essentielle est de fournir des informations claires, précises, rapides et responsables afin d’aider les citoyens à assurer leur sécurité.

Selon lui, le thème choisi est pertinent tant par le contexte que par le moment. Le ministre Wagué a, d’autre part, souligné que les échanges et les débats permettront l’atteinte des objectifs. Avant d’ajouter que les différentes recommandations formulées vont permettre une meilleure collaboration entre les médias et les Forces de Défense et de Sécurité afin de promouvoir le concept de médias de paix.

Ce séminaire, faudra-t-il le noter, regroupe pendant 03 jours, des journalistes, des membres des associations de médias et tous les participants venus dans les sous régions dans l’élaboration d’une riposte contre la désinformation et la propagande hostile à la paix.

 

 

1ère Cl Anchata COULIBALY


Nouveau commentaire

 Your Comment has been sent successfully. Thank you!   Rafraichir
Error: Please try again