ENP : Prestation de serment des nouveaux Commissaires de police

ENP : Prestation de serment des nouveaux Commissaires de police

La cérémonie de sortie de la 19ème promotion des élèves commissaires de police a été présidée, le jeudi 15 février 2024 à l’Ecole Nationale de Police, Capitaine Amadou TOURE dit ‘’Ghandi’’ à N’Tomikorobougou, par le président de la Transition, Chef de l’État, Chef Suprême des Armées, le Colonel Assimi GOITA.

C’était en présence des ministres, du Chef d’Etat-major Général des Armées, des chefs d’Etat-major, des Directeurs de service et de plusieurs autorités militaires et civiles.

La 19ème promotion des élèves commissaires de police porte désormais le nom de ‘’ Feu Lieutenant-colonel Tiékoro BAGAYOKO’’. Ils sont au total 364 commissaires de police dont 55 personnels féminins à révéler le défi de 10 mois de formation pour mériter d’être propulsés à la tête des commandements. Durant cette cérémonie, les élèves commissaires de police ont reçu leurs épaulettes et leur sabre ‘’symbole du commandement et la galanterie de l’Officier’’.

Le Commissaire de police Emmanuel KODIO est le major de la promotion avec une moyenne de 17/20.

Le Directeur du centre de formation spécial, le Contrôleur Principal de police Issa FOMBA a procédé à la lecture de la biographie du Parrain de la promotion. Il a déclaré que c’était un Officier valeureux qui a dirigé la Police Nationale de 1968 à 1978, une durée jamais égalée à ce jour. Selon lui, il était à l'origine de la création de plusieurs structures opérationnelles de la Police Nationale notamment l'École Nationale de Police, la Brigade d'Investigation Criminelle, la Direction des Renseignements Généraux et la Brigade Financière. Le Lieutenant-Colonel Tiékoro BAGAYOKO était un homme doté d'un sens de l'écoute et d'une grande réactivité. Il avait l'amour de son métier et le goût des responsabilités.

Les nouveaux promus ont prêté serment au drapeau et au président de la Transition, le Colonel Assimi GOITA de respecter et de faire respecter les lois, à préserver l’image de la Police Nationale, à servir avec loyauté et dévouement la nation, à servir les intérêts des citoyens et à n’utiliser la force que pour le service de la nation.

Le Directeur Général de la Police Nationale, le Contrôleur Général de Brigade Soulaïmane TRAORE a souligné que ces élèves commissaires de Police sont des anciens Officiers de Police, allant des Capitaines aux Sous-Lieutenants de police. Ils ont mis l'accent sur les aspects techniques dans leurs futures missions sans oublier l'éthique et la déontologie. Il s'agissait également de répondre aux exigences de l'ordonnance du 21 mars 2023 portant Statut militaire, en donnant à ces jeunes cadres une base solide de Chef de Section couplée d'une connaissance soutenue du domaine policier, a-t-il expliqué.

Le Contrôleur Général TRAORE a déclaré qu’à l'instar de la première vague du contingent spécial, ces élèves Commissaires ont bénéficié de plusieurs conférences sur le fonctionnement des institutions de la République et de certaines structures étatiques, ainsi que sur les nouvelles formes de délinquance tels que la criminalité transnationale organisée, le blanchiment de capitaux, le financement du terrorisme et la cybercriminalité, dans le but de les préparer à y faire face.

L’Officier Général a informé que plusieurs nouveaux commissariats et postes de police dotés d'un effectif complet de fonctionnaires entraînés et bien armés sont ouverts et équipés. Les commissaires de police sont à présent à Kidal, à Ké-macina, à Yorosso, à Kolokani, à Yélimané et en attente de déploiement à Tessalit. De la même façon, la police a pu ouvrir des postes supplémentaires de la Police de l'Air et des frontières depuis le mois d'octobre dernier dans les villes de Kidal, de Gao, de Tessalit, de Tombouctou, de Mopti, de Nioro du Sahel et de Sikasso a -t-il ajouté.

Le président de la Transition, le Colonel Assimi GOITA a déclaré que ces nouveaux Commissaires, formés et entraînés, mis à la disposition de la Direction Générale de la Police Nationale, renforceront les unités existantes sur l'ensemble du territoire. Ils accompliront des missions de police judicaire et de police administrative.

« Ces nouvelles unités déployées sur le territoire vont nous permettre de lutter encore plus efficacement contre la délinquance et la criminalité » a souligné le président GOÏTA. Avant de les inviter à prendre conscience de leurs responsabilités et à assumer leur part de leadership dans la gestion de la sécurité du pays. Enfin, il les a encouragés à incarner les mêmes valeurs que leur parrain, Feu Lieutenant-colonel Tiékoro BAGAYOKO.

Une minute de silence a été observée lors de cette cérémonie à la mémoire de toutes les victimes de la crise sécuritaire du pays.

ADC Nassoun FANE

 


Nouveau commentaire

 Your Comment has been sent successfully. Thank you!   Rafraichir
Error: Please try again