L’OCS incinère plus de quarante tonnes de produits stupéfiants pour célébrer la journée du 26 juin

L’OCS incinère plus de quarante tonnes de produits stupéfiants pour célébrer la journée du 26 juin

Dans le cadre de la célébration du 26 juin, Journée Internationale de lutte contre l’abus et le trafic illicite des drogues, l’Office Central des Stupéfiants (OCS) a procédé, le mercredi 26 juin 2024, à la destruction des produits stupéfiants, des psychotropes, des médicaments contrefaits et des appareils Chicha et accessoires à Dio (Kati). C’était en présence du Directeur Général de l’OCS, le Colonel-major Fousseyni KEITA, du Secrétaire Permanent de la Mission Interministérielle de Coordination de la Lutte contre la Drogue (MILD), le Médecin Colonel Ismaïla MACALOU, de plusieurs chefs militaires, des Organisations de la Société Civile ainsi que de nombreux éléments des Forces de Défense et de Sécurité.

Sous le thème national : « Prévenir et réduire les risques liés à la consommation de substances illicites afin de ne pas laisser s’installer l’addiction », cette journée est destinée à sensibiliser la population aux risques encourus par la consommation de ces substances afin de renforcer l’action et la coopération aux échelons national, régional et international dans le but de parvenir à une société affranchie de l’abus des drogues.

C’est dans cette optique, que l’OCS a initié cette incinération des produits stupéfiants avec pour objectif de montrer à la population que les produits dangereux saisis ne peuvent qu’être détruits à travers l’incinération. Ils sont incinérés pour épargner la santé des populations contre les méfaits de leur consommation.

L’incinération de cette année porte sur une grande quantité estimée à plus d’une quarantaine de tonnes de produits stupéfiants d’une valeur marchande estimée à plus d’une dizaine de milliards de francs CFA. Ils sont composés de Cocaïne, d’héroïne, de Cannabis, de Crack, de Méthamphétamines et d’autres drogues de synthèse. Ces produits ont été saisis sur la période courant l’année 2023 à aujourd’hui. Ils proviennent de quatre antennes qui sont les antennes de Bamako Rive Droite et Gauche, la Cellule Aéroportuaire Anti Trafic et l’antenne de Koulikoro.

L’opération de saisi de ces produits par les services chargés de la lutte contre la drogue a abouti à l’interpellation de 543 individus parmi 701 mis en cause dont 201 consommateurs et 224 vendeurs et 158 présumés suspects activement recherchés.

Le Directeur Général de l’Office Central des Stupéfiants, le Colonel-major Fousseyni KEITA a certifié que cette procédure d’incinération est faite suivant l’article 136 de la loi sur les stupéfiants qui prévoit que toutes les drogues saisies sont destinées à la destruction par les moyens appropriés. Et que cette destruction s’effectue sous la présidence du Directeur de l’OCS en présence des membres de la Commission Nationale créée à cet effet par l’Arrêté n° 1021-0643 /MSPC-SG du 05 mars 2021 conformément à la loi 01-078 du 18 juillet 2001. Il a remercié et salué l’engagement des services chargés de la lutte contre la drogue qui, par leurs actions conjuguées, ont abouti à ce résultat salutaire.

La mission principale de l’OCS est la lutte contre les stupéfiants. Ainsi conformément à ses missions de prévention, l’Office Central des Stupéfiants a mené au cours de l’année 2023, plus d’une centaine d’activités de prévention et de sensibilisation en matière de trafic illicite des stupéfiants. Ces campagnes ont été menées à Bamako et dans toutes les capitales régionales du pays à l’endroit des jeunes, des femmes et des hommes. Elles se sont également déroulées dans les écoles, dans les garnisons militaires et dans les écoles militaires.

Les différentes actions menées par l’OCS, la Police Nationale, la Gendarmerie Nationale, la Douane, l’Ordre des Pharmaciens du Mali et les Organisations de la Société civile sont coordonnées par la Mission Internationale de Coordination de la Lutte contre la Drogue (MILD), qui est un maillon important dans le dispositif de lutte contre les stupéfiants au Mali.

1ère Cl Oumou Diakité


Nouveau commentaire

 Your Comment has been sent successfully. Thank you!   Rafraichir
Error: Please try again