Point de presse : Des hommes de médias édifiés sur la situation sécuritaire courant le mois de Mai.

Point de presse :  Des hommes de médias édifiés sur la situation sécuritaire courant le mois de Mai.

Le Directeur de l’Information et des Relations Publiques des Armées, le Colonel-major Souleymane DEMBELE a animé, le lundi 03 juin 2024, une conférence de presse au sein de sa structure. L’objectif était d’éclairer la lanterne des hommes de médias sur les dernières opérations menées par les FAMA durant le mois de Mai. Des opérations qui ont permis la neutralisation de plusieurs terroristes et la récupération des matériels de combat.

La situation sécuritaire du mois de mai 2024 a été marquée par des attaques directes, des embuscades, des poses d’EEI, et des exactions sur la population par les GAT. Douze (12) attaques directes, sept (07) incidents EEI ont été enregistrés au cours du mois. Cette augmentation du nombre d’attaques et de poses d’EEI par rapport au mois précédant est due à la nouvelle posture des FAMa à aller vers l’offensive, la destruction des bases terroristes et l’élimination des sanctuaires terroristes.

Dans le Théâtre Centre, le patron de la DIRPA a indiqué que la position FAMa de Diafarabé a été attaquée, le 03 mai 2024, par un GAT faisant 05 morts et des véhicules endommagés. A cette même date, 02 EEI ont été découverts près des champs entre Tongolo-coura et Loutan-coura par des paysans. Une moto piégée a explosé, le 09 mai 2024, à Niafunké sur l’axe Tonka-Niafunké au passage d’une mission FAMa faisant 05 blessés dont deux (02) graves et un véhicule calciné.

Selon lui, une position FAMa stationnée sur la berge, de la rive droite du fleuve à MACINA, a fait l’objet d’une attaque, le 20 mai 2024, par des individus armés non identifiés. La riposte vigoureuse aussitôt engagée a permis de repousser l’attaque. Le bilan fait état de 03 morts, 08 blessés, coté ami et une trentaine de corps abandonnés par les assaillants, 05 motos, 12 PM et un important lot de matériels de guerre récupéré par les FAMa. La Brigade Territoriale de Konna a été attaquée, le 21 mai 2024, par un GAT faisant 01 mort et 02 blessés, côté FAMa.

Selon le Colonel-major, un EEI a été découvert, le 23 mai 2024, à l’Est du pont de N’dobougou, sur l’axe N’dobougou-Togou (Niono), le bilan fait état de 05 morts et une douzaine de blessés côté ami, une centaine d’assaillants neutralisés et beaucoup d’armes et matériels de guerre récupérés par les FAMa.

Selon le Directeur, les FAMa de Diré ont neutralisé, le 24 mai 2024, un terroriste à bord d’une pirogue sur le fleuve Niger. Et, un camp de déplacés a été attaqué à Diallassagou, le 25 mai 2024, avec un bilan de 19 civils tués.

Sur le Théâtre Sud, le Colonel-major DEMBELE a expliqué dans son exposé qu’un EEI a sauté, le 07 mai 2024, au passage d’une mission de reconnaissance de la compagnie Guinarou et de la QRF sur la RN-11 entre Sikasso et Kouoro-Barrage (Koutiala).

Le poste de contrôle de Tanabougou a été attaqué, le 11 mai 2024, par un groupe armé faisant 09 blessés dont des policiers, des gendarmes et un agent des eaux et foret. Les FAMa ont vigoureusement repoussé, le dimanche 26 mai 2024, une attaque terroriste complexe avec l’emploi de 02 véhicules kamikazes et des tirs d’obus contre l’emprise FAMa de Mourdiah (Nara).

Parlant du Théâtre Est, le Directeur a signalé que le dénommé Abou Zandal et 06 autres terroristes de l’EIGS se sont rendus, du 13 au 14 mai 2024, aux FAMa de Tassiga (Ansongo).

Un GAT évoluant à bord de véhicules et à motos a tiré sur des bergers, le 14 mai 2024, à Nioro dans l’inter fleuve. Le bilan provisoire est de 02 bergers tués et du bétail emporté. Des terroristes du JNIM ont libéré, le 14 mai 2024, 06 forains de Noyidaga, enlevés le 13 mai 2024, alors qu’ils venaient de la foire hebdomadaire de Nonongo. Selon lui, les FAMa ont lancé une reconnaissance offensive en direction d’In-Tebzas et Amassine, le 19 mai 2024, Ahmed Ag AMZATTA, Lamine Ag BISSADA et d’autres combattants terroristes ont été neutralisés. Il a ajouté qu’un accrochage a eu lieu, le 26 mai 2024, entre les FAMa et un GAT dans le secteur de Ménaka. Plusieurs bases terroristes ont été détruites, des assaillants neutralisés à Inababane, Infokaritane, Akabar et Tabankorte.

Les activités menées par les plus hautes autorités à l’intérieur et à l’extérieur du pays ont été évoquées par le patron de la DIRPA, notamment les activités du Ministre de la Défenses et des Anciens Combattants et celui du Chef d’Etat-major Général des Armées.

Sgt Bintou F TRAORE


Nouveau commentaire

 Your Comment has been sent successfully. Thank you!   Rafraichir
Error: Please try again