Tombouctou : Le Gouverneur de la Région en visite à Diré

Tombouctou : Le Gouverneur de la Région en visite à Diré

Le Gouverneur de la région de Tombouctou, le Contrôleur Principal Bakoun KANTE, en compagnie du Commandant du Secteur 3 de l’Opération « Maliko », le Colonel Seydou B. NIANGADOU, s’est rendu à Diré, le dimanche 26 mai 2024, pour présenter les condoléances des plus hautes autorités, suite à l’assassinat sur l’axe Goundam-Diré, de neuf jeunes de ladite localité qui se rendaient à Tombouctou pour leurs épreuves sportives dans le cadre du recrutement 2023 au sein des FAMa.

Le premier responsable de la région a été accueilli à son arrivée par les autorités administratives, politiques et les légitimités traditionnelles. Il s’est entretenu avec les parents des victimes en présence du préfet, du maire et d’autres notabilités du cercle venus pour la circonstance.

« Ce matin nous sommes là à Diré au nom des autorités de la Transition, à celui de toute la population de Tombouctou et à mon nom propre pour présenter nos condoléances les plus émues aux familles de nos frères qui ont été lâchement abattus par les terroristes. Dieu ne laissera jamais ce crime impuni tant sur terre qu’à l’au-delà. Je salue et félicite la population de Diré sous la direction du préfet pour la solidarité manifestée à l’endroit des familles des victimes. Je rassure la population que le renforcement de la sécurité dans le cercle reste une priorité pour les FAMa. Que chacun continue à prier pour le repos éternel de nos frères au paradis » a déclaré le Contrôleur principal Bakoun KANTE.

Le Commandant du Secteur 3, le Colonel Seydou B. NIANGADO a rassuré les parents des victimes que cet acte criminel ne restera pas impuni. « Les circonstances dans lesquelles les jeunes ont été abattus font très mal. Je demande à tous de continuer à prier pour ces jeunes qui ont voulu s’engager pour une cause noble qui est la défense de la patrie. Avant mon départ de Tombouctou j’ai parlé avec le Gouverneur et demandé l’autorisation de ma hiérarchie à ce qu’on puisse permettre aux parents de donner d’autres noms en remplacement des enfants qui sont tombés. Cette fois-ci, nous allons nous charger de leur acheminement sur Tombouctou et pour le reste de la procédure. Les jours ou mois à venir, nous allons traquer ces criminels partout où ils se trouvent avec l’aide de la population », a-t-il affirmé.

Des vivres et des enveloppes ont été remis aux familles endeuillées par le premier responsable de la région de Tombouctou.

Le Gouverneur et sa délégation ont rendu aussi des visites de courtoisie à certains responsables administratifs et à des chefs coutumiers du cercle de Niafunké et de Goundam.

CNE Ibrahim S. MAIGA


Nouveau commentaire

 Your Comment has been sent successfully. Thank you!   Rafraichir
Error: Please try again