Attaque de Bulkessi

Le CEMGA apporte son soutien moral à la troupe sur le terrain

Il faut féliciter l’intervention diligente du renfort parti de Douentza pour secourir la position de Bulkessi. Il faut reconnaitre et saluer ce leadership et la réactivité de ce renfort. Une réactivité synonyme d’acceptation des ordres reçus, en même temps une bonne appréciation de la situation sur le terrain.  C’est par ces mots que le général Didier Dackouo a rencontré le lieutenant-colonel Oumar Traoré et sa troupe à Bulkessi. C’était le vendredi 10 mars 2017. Cette visite du Chef d’état-major général des Armées faisait suite à l’attaque, le 05 mars 2017, de cette position. Le CEMGA y apportait son soutien à la troupe. Le général de Division Didier Dackouo était accompagné des chefs d’Etat-major et Directeurs de services.

La promptitude du commandant Waraba accompagné d’un sous-GTIA Debo, basé à Douentza, a permis de rassembler les hommes, leur redonner confiance pour réorganiser la défense et la sécurité des populations de Bulkessi. Le lieutenant-colonel Oumar Traoré regrette du personnel porté disparu, en plus blessés, des pertes en vies humaines et en matériel. Pour rappel, onze personnels avaient trouvé la mort lors de cette attaque. Le commandant Waraba a également faire part d’une dizaine de portés disparus.

La délégation a pu se recueillir sur la tombe des disparus sur place. Elle a en outre rencontré le chef de village, le directeur d’école. Lesquels ont assuré de leur soutien aux FAMa.