Le général M’Bemba Moussa Keita donne sa nouvelle vision du commandement aux nouveaux locataires du camp de Léré

En marge de la cérémonie de  transfert du camp de Léré aux FAMa, le chef d’état-major général des armées a rencontré la troupe malienne nouvellement installée. Cette rencontre avait pour but de rehausser le moral des troupes et partager par la même occasion sa vision du commandement avec les hommes. Le général M’Bemba Moussa Keita note que  si, les éléments sont réunis dans un même camp, cela les oblige au courage, à l’entente, à l’abnégation et à l’esprit de sacrifice afin de repousser toutes les velléités ennemies. Il les a invités  à davantage se surpasser pour relever les défis sécuritaires auxquels la nation Mali est confrontée.

Léré a toujours relevé  le défi face à l’insécurité a précisé le général Keita avant d’ajouter que chacun doit jouer sa partition pour que la mission soit un réel succès. Il a exhorté les nouveaux occupants du camp de Léré à travailler avec dévouement et professionnalisme dont le seul leitmotiv est : la vigilance.

Pour le CEMGA, le savoir faire représente 50% des forces. Il a invité les hommes à redoubler d’ardeur avant de noter qu’il faut qu’on se fasse respecter à travers un bon comportement. Il a annoncé que les formations classiques se tiendront désormais annuellement tout en ajoutant qu’un recrutement est en cours pour le renforcement des effectifs et les CAT1, CAT2 auront lieu après la formation des nouvelles recrues. Le général a précisé que les formations seront subordonnées aux tests qui se dérouleront dans la plus grande transparence.

Il a signalé que tous les militaires vont se relayer dans les opérations au Nord pour la défense de la patrie. Il a rappelé que notre armée a l’avantage d’avoir que des engagés volontaires en son sein et que le G5-Sahel est une initiative visant une synergie d’actions pour la sécurité.

Le chef d’état-major de la garde nationale,  le colonel Ouahoun Koné a rappelé qu’il faut la cohésion pour la réussite de la mission commune. Il a ajouté que la discipline est obligatoire dans toute armée. Pour le colonel Koné la culture de l’esprit de camaraderie entre tous les militaires présents à Léré sera un facteur déterminant dans la réussite de leurs missions. Il a enfin insisté sur l’entretien du matériel qui constitue un multiplicateur de forces.

A/C.N.Dakouo