Préparation opérationnelle : La Gendarmerie met à disposition ses stagiaires d’Ecole d’état-major et du Cours supérieur

Les formations de l’Ecole d’état-major et du cours supérieurs de la Gendarmerie ont pris fin le vendredi 26 juillet 2019. C’était à l’occasion d’une cérémonie présidée par le ministre de la Défense et des Anciens Combattants au camp Balla Koné à Faladiè.

Il s’agit de la 10ème promotion de l’Ecole d’état-major et de la 21ème promotion du Cours Supérieur de la gendarmerie. Ils étaient 31 stagiaires venant du Sénégal, de la Guinée Conakry, du Benin, du Niger et du Mali.

Ces récipiendaires vont contribuer substantiellement aux opérations, notamment en matière sécuritaire et des Droits de l’Homme. Ils sont en tout cas outillés pour contribuer à la protection des populations, selon, le Directeur Général de la Gendarmerie, le colonel-major Boukary Kodio.

Ces officiers aideront à mieux faire partager et faire observer les besoins de sécurité en police judiciaire,  en circulation routière et bien d’autres.

Créée le 27 mai 2002, l’Ecole d’Officiers de la Gendarmerie Nationale a pour mission la formation initiale des officiers de la gendarmerie et la formation continue des officiers de la gendarmerie, à travers le Cours Supérieur (CS) et le Diplôme d’Etat-major (DEMG).

Le CS développe les compétences des officiers de la Gendarmerie en matière de commandement, de la gestion du personnel et du matériel. Le DEMG dispense aux officiers de Gendarmerie les connaissances nécessaires pour occuper un emploi d’officier concepteur au sein d’un état-major en tant de paix comme en tant de crise dans un contexte national et multinational, explique le Directeur des Ecoles de la gendarmerie, le lieutenant-colonel Youssouf Otto Diallo.

Un défilé et des démonstrations ont rythmé cette cérémonie.

La Gendarmerie est une force humaine au service des populations et des administrations.

Share this: