L’Armée malienne en deuil : Le Général de Brigade à la retraite Toumani SISSOKO tire sa révérence

La Place d’Armes du 34ème Bataillon du Génie militaire a abrité le jeudi 25 Août 2016, les obsèques du Général de Brigade à la retraite Toumani Sissoko. La cérémonie était placée sous la présidence du Ministre de la Défense et des Anciens Combattants, Tiéman Hubert Coulibaly en présence des Ministres de la Sécurité, le Général Salif Traoré, de la Solidarité Hamadoun Konaté, des Chefs d’Etat-major et directeurs de Services, des membres de la famille, des camarades de promotion et de plusieurs autorités militaires et civiles.

En cette douloureuse circonstance, les Forces Armées et de Sécurité maliennes ont présenté à sa famille éplorée toutes leurs condoléances et prié pour le repos éternel de son âme. Les honneurs militaires ont été rendus par un piquet constitué d’un bataillon comprenant une compagnie de l’Armée de Terre et des sections de l’Armée de l’Air, de la garde nationale, de la gendarmerie et du Génie Militaire.

A son arrivée vers 16h05, le ministre de la Défense Tiéman Hubert Coulibaly est allé se recueillir sur la dépouille mortelle du défunt dans la salle de veillée funèbre où il signa le registre de condoléances. Il était accompagné du chef d’Etat-major Général des Armées, le Général Didier Dackouo et du Directeur du Génie Militaire, le Colonel-major Nana Traoré. Après ce rituel, il regagnait la tribune officielle.

La cérémonie débuta par la marche funèbre exécutée par les officiers de la 37ème promotion de l’EMIA. La mise en place du corps a été suivie par la lecture de l’oraison funèbre par le Général Sagafourou Gèye, Directeur de l’Office des Anciens combattants. L’oraison a été suivie par la sonnerie aux morts exécutée par deux clairons de la fanfare du Génie militaire. Suivra la declaration du secrétaire Général de la Grande Chancellerie des Ordres Nationaux, témoignant de la solidarité du président de La République. Il est à rappeler que le défunt fut commandeur de l’ordre National du Mali.

Ensuite se succèderont au pupitre le Général de Division Souleymane Yacouba Sidibé, représentant de la 4ème promotion de L’EMIA, et deux proches parlant au nom de la famille.

Après ces témoignages émouvants, les différentes unités constituant le piquet ont défilé pour rendre les honneurs, pour la dernière fois, à l’illustre disparu qui a successives gravi tous les échelons et occupé de haute fonction dans l’Armée. Il a sillonné et servi avec honneur aux quatre coins du territoire national, à l’occasion, dans les unités les plus éprouvantes.

A la fin du défilé, le corps a été placé au milieu de la place d’armes pour la prière monture qui a été dirigée par l’imam du 34ème BG. Après la prière, le Général Toumani Sissoko a été conduit à sa dernière demeure au cimetière Hamdallaye, accompagné par les promotionnaires, les familles et les imans. Au retour des accompagnateurs, la cérémonie a pris fin vers 18h00 par les dernières bénédictions faites à l’endroit du défunt, de l’Armée et du Mali.

Aviateur de 1ère Classe Oumar Bagayoko