Archives for septembre 2017

FAMa La volonté et l’engagement du président pour leur modernisation

Quand on met les FAMa en mission on leur en donne les moyens. Ces propos traduisent la volonté inébranlable et l’engagement du Chef Suprême des Armées à redonner à notre outil de défense son lustre d’antan   

Le Président de la République, son excellence Ibrahim Boubacar Keita se félicite de ce que les FAMa progressivement reprennent confiance. Elles incarnent l’espoir d’un Mali débout. Les premiers fruits des efforts qui ont été engagés commencent à se faire sentir. Et IBK de rappeler l’acquisition de nouveaux aéronefs de transport et de combat. Toutes choses constituant une plus-value à la qualité des opérations, donc à la protection des personnes et de leurs biens sur toute l’étendue du territoire national.

Penser à l’armée, à ses braves hommes sur le terrain, sans couverture aérienne, constituait un cauchemar, voire une tragédie pour le chef suprême des armées.  Aujourd’hui donc, notre armée commence à sortir la tête dans l’eau. L’engagement et la détermination des soldats maliens dans la lutte contre le terrorisme, notamment l’évènement douloureux du campement Kangaba, rappellent à plus d’un titre la bravoure des éléments de la force spéciale antiterroriste.

Il faut récompenser les méritants de leur vivant et pas à titre posthume toujours, instruit alors le président IBK. Les repas de corps que le chef suprême des armées partage avec la troupe dans les différentes garnisons viennent renforcer sa détermination et son engagement de hisser à hauteur de mission l’armée malienne.

Le Résultat du Concours d’entrée des Ecoles des Sous-Officiers (ESO), session d’août 2017.

DECISION N°/CEMGA/C-CAB/SP DU……………………… [Read more…]

Attaque à Mourdiah :

Le village de Mourdiah, situé dans le cercle de Nara a été l’objet d’une attaque le dimanche dernier dans la nuit vers 22 h. Arrivés sur des motos, ces terroristes ont commencé à tirer sur le poste de Gendarmerie. Le poste a été saccagé puis incendié. Des pertes en matériels sont à déplorer mais pas en vie humaine. Un renfort FAMa a été dépêché sur les lieux.

Dioura : Enlèvement d’un individu par des hommes armés

Le lundi 25 septembre 2017, un notable du nom de Barra Kalilou a été enlevé à Dioura par 04 hommes armés suspectés d’être des djihadistes peulhs à bord d’un camouflés aux couleurs FAMa. De telles pratiques sont assez fréquentes. Malheureusement il est regrettable que de telles pratiques soient exploitées dans un dessein de nuire aux FAMa. La vigilance doit redoubler en vue démasquer les éventuels auteurs.

Des coopérants militaires chinois distingués

Le Ministère de la Défense et des Anciens Combattants a abrité lundi 25 septembre 2017, la cérémonie de remise de médailles à titre étranger aux coopérants chinois de la Direction des Transmissions et des Télécommunications des Armées (DTTA) en fin de mission au Mali. L’évènement placé sous la présidence du Secrétaire Général du Ministère de la Défense et des Anciens Combattants, le Général Salifou koné s’est déroulé  dans la salle de conférence dudit ministère. Il a au nom du Président de la République, dans une formule consacrée décoré 06 militaires chinois et décerné des lettres de reconnaissance à deux officiers. Sur les six récipiendaires à la médaille,  (01) officier a été décoré médaillé de l’Officier de l’Ordre National du Mali, deux (02) officiers ont reçu le chevalier de l’ordre national et trois (03) sous-officiers ont été faits médaillés de mérite national avec effigie lion debout.

Le Secrétaire Général du Ministère de la Défense et des Anciens Combattants, le Général Salifou Koné a rappelé que la Chine a toujours accompagné et assisté le Mali dans son développement. Les relations économiques et commerciales entre les deux pays ont connu une croissance rapide et dans tous les domaines avec la réalisation d’une centaine de projets d’assistances qui sont entre autres, le CICB, l’hôpital du Mali et le 3ème pont de Bamako.

Le Général Koné, ajoutera que l’équipe chinoise a formé 25 éléments de la DTTA dans les spécialités telles que la maintenance froide et source d’énergie, la commutation de la fibre optique et l’installation du serveur du nouveau réseau radio.

Selon le chef de la délégation chinoise, le Colonel Yang Jianjun, l’arrivée de son équipe le 12 juillet dernier au Mali consistait à compléter la mission d’aide militaire pour une durée d’un an. Il a souligné que la chine a laissé une profonde empreinte d’amitié au militaire malien et apporté une contribution positive entre les deux pays. Le Colonel Yang Jianjun a félicité les FAMa pour leur expertise.

Le Chef d’Etat-major Général des Armées, le Général M’Bemba Moussa KEÏTA a déclaré que grâce aux experts chinois, la DTTA a bénéficié de formations de bonnes qualités. Selon lui, ce geste témoigne la solidarité et la fraternité que la chine n’a jamais cessé de manifester à l’endroit du Mali.

S/C d’Aviation Nassoun Fané

Championnat de Volleyball dames: Objectif renforcer l’existant

Dans le cadre des compétitions interarmées, le Volleyball dames a débuté ce jour lundi 25 septembre 2017, au terrain de l’SNJ. Cette compétition a opposé l’équipe du Génie Militaire à celle de l’Armée de terre et l’équipe de la Garde Nationale à celle de la DCSSA.

Au premier match, les dames du Génie ont facilement dominé celles de l’AT par 25 points à 10 au 1er set puis 25 à 4 points au second set, en remportant ainsi le match par le score final de 2 sets à 0. Quant à la Garde Nationale, elle a battu la DCSSA. Au 1er set, les gardes se sont imposées par 25 points à 5 et 25 à 12 au 2ème set, score final 2 sets à 0.

Selon le Sous-Directeur des sports d’élites et de compétitions, le commandant El Habib Touré, l’objectif visé est surtout de dénicher les jeunes talents afin d’alimenter les équipes de l’Union Sportive des Forces Armées et de Sécurité (USFAS). Et aussi l’occasion de renforcer la cohésion au sein de la grande famille des militaires. Pour le commandant Touré, le niveau de ces équipes est passable parce que les éléments n’ont pas eu suffisamment de temps de préparation compte tenu des opérations militaires.

 

2ème Cl Zeïnabou Koné

22 septembre 2017 une mobilisation des grands jours

Célébré dans un climat d’espoir, le 57ème anniversaire d’accession de notre pays à l’indépendance a mobilisé les populations de Bamako-Coura et environ  lors du dépôt de gerbe de fleurs au monument de l’indépendance. Le dispositif sécuritaire et les décors n’ont pas fait défaut à l’évènement. Les médaillés d’or de l’indépendance, les invités et les spectateurs ont exprimé leur satisfaction pour l’occasion.

Alhousseyni Issa Maïga, représentant le médaillé d’or de l’indépendance M. Idrissa Oumarou Maïga de Gao, a rapporté que son grand père déplore que la fête de l’indépendance soit l’unique occasion où les autorités se rappellent d’eux. Toute fois, il dit être satisfait de l’état actuel du pays.

Le Grand Officier de l’Ordre National, l’honorable Aly Nouhoum Diallo a dit célébrer cet anniversaire avec beaucoup de nostalgie. Il a exhorté la jeunesse à plus d’assiduité pour reconstruire le pays qui, selon lui a perdu de son intégrité.

Selon le Commander de l’Ordre National, Mme Soumaré Assa Diallo, le 22 septembre est une opportunité pour s’incliner devant la mémoire des pères et victimes de l’indépendance.  Mme Soumaré a déclaré que la situation du pays lui déchire le cœur, mais qu’elle nourrit beaucoup d’espoir quant à l’avenir de notre pays. Mais elle pose comme condition le retour de l’éducation civique et éthique des jeunes.

Selon un spectateur l’évènement est une grande occasion de fierté nationale. Il se réjouit également d’avoir eu la chance de fêter ce 57ème anniversaire de l’accession de notre pays à la souveraineté nationale et internationale. Pour un autre, la préoccupation de l’heure réside dans le chômage, le retour de la paix et la cohésion nationale.

 La Rédaction

‘’Quand on met les FAMa en mission on les donne les moyens de cette mission’’ dixit le Président de la République chef suprême des armées

Après les festivités, le président de la République, son excellence Ibrahim Boubacar Keita a accordé une interview à la presse nationale et internationale.

Cette cérémonie se place sous le signe de l’expérience, de l’espoir, d’un Mali débout, car les premiers fruits des efforts qui ont été engagés commencent à se faire sentir. La remise symbolique par madame l’ambassadrice de Chine d’un aviona été l’un des temps forts de la cérémonie. Selon le Président, cet avion  dont deux sont déjà arrivés à Bamako,  vont accroitre notre capacité de transport de troupe et d’évacuation en cas de besoin. Il a ajouté que des hélicoptères sont également arrivés dans notre pays dont des MI-35 destinés à améliorer la protection de nos hommes sur le terrain.

IBK a noté que cette acquisition donnera aujourd’hui au peuple du Mali une très grande satisfaction morale. ‘’Quand je pense à l’armée malienne, à ces braves hommes sur le terrain sans couverture aérienne c’était pour moi un drame, une tragédie’’, a affirmé le Président. Pour le chef suprême des armées, nous commençons à sortir la tête dans l’eau. « Quand je vois également ces jeunes gens engagés dans la lutte contre le terrorisme, l’évènement douloureux du campement Kangaba est là pour rappeler la bravoure des éléments de la force spéciale antiterroriste.

Il faut récompenser les méritants de leur vivant et pas à titre posthume toujours », a déclaré IBK. Il a signalé que le défilé a été impeccable et les jeunes du prytanée militaire ont eu raison de vouloir leur propre fanfare, elle a été à la hauteur. ‘’C’est pour dire qu’aujourd’hui est un jour faste, un jour de bonheur absolu je suis heureux’’, a-t-il indiqué.

Quand l’armée malienne a soufflé et respiré, le chef de l’Etat dit avoir soufflé et respiré aussi. « C’est l’occasion également de  nous souvenir de ceux qui sont tombés pour la cause du Mali. Elle a été vilipendée mais ils n’ont qu’à attendre pour voir cette armée malienne  qui a eu sont lots de défections et de non accomplis. Quand on met les FAMa en mission on donne les moyens de la mission et nous ferons ça », a promis le Président de la République. Il a remercié les chefs militaires, les hommes, affirmant que le repas de corps à Sévaré l’a convaincu davantage de la grande fraternité que vit cette armée.

SCH Aly I. Maïga

22 septembre 2017 : L’ambiance était à la hauteur

C’est dans une atmosphère d’allégresse, que s’est déroulée, le vendredi 22 septembre 2017 à la place d’armes de Kati, la cérémonie du 57eme anniversaire de l’accession  de notre pays à la souveraineté nationale et internationale.

Les populations sont sorties massivement pour fêter et soutenir les Forces Armées et de Sécurité. Elles se disent satisfaites de voir l’ensemble de nos Forces soudées, malgré la crise qui sévit au Mali dont les FAMa sont les plus touchées. Pour certains spectateurs, les militaires doivent continuer sur cette lancée pour mutualiser et multiplier les efforts afin de relever le défi dont notre pays fait face. Le chef suprême des Armées était très fier de son armée et bon nombres de Maliens l’étaient aussi.

Selon un spectateur, l’espoir est permis pour notre chère patrie, il a souhaité de tout cœur voir le Mali sortir de cette crise sécuritaire et enfin avoir un jour très proche  la meilleure Armée de la sous-région.

Pour un autre, célébrer notre indépendance, c’est honoré le courage et le sacrifice de nos héros. Il a ajouté que c’est l’occasion d’avoir une pensée affectueuse pour tous les martyrs qui étaient à l’avant-garde du combat pour contribuer à la défense du Mali libre.

 

Défilé militaire du 22 septembre : la sécurité était à la hauteur de l’évènement

Comme à l’accoutumer, pour célébrer l’évènement, une parade composée des troupes de l’Armée de Terre, de l’Air, de la Garde Nationale, de la Gendarmerie et des paramilitaires a été mise au profit du public pour rehausser l’éclat de la cérémonie. Toutes les forces ont été mises à contribution pour que la fête se déroule dans la  sécurité, la paix et la quiétude. Un dispositif sécuritaire impressionnant a été installé dans le camp Soundiata de Kati et environs.

Cet important dispositif sécuritaire a été mis en place par les éléments du Groupement Spécial de Sécurité Présidentielle (GSSP), Force Anti-terroriste (FORSAT), la Police militaire, la Police nationale, la Garde et la Gendarmerie Nationale. Sur les toits, on pouvait également voir des hommes en uniforme cagoulés avec leur arsenal pour assurer efficacement la sécurité. En outre, les éléments de la police étaient au rendez-vous pour rendre fluide le passage des véhicules présidentiels et ceux des invités sans pourtant oublier les piétons.

Déjà, aux environs de 7heures, la place d’armes était remplie de monde, car personne ne voulait se faire conter l’évènement.  Des installations de check-point à l’entrée de Kati et de multiples fouilles et palpations étaient visibles.

S/C Nassoun Fané

 2ème Zeinabou Koné

 

 

 

 

57ème Anniversaire de l’indépendance du Mali : la renaissance d’une Armée professionnelle et prospère La place d’Armes de la 3ème Région Militaire a vécu vendredi 22 septembre 2017 la cérémonie du 57èmeanniversaire de l’indépendance du Mali. Cette cérémonie symbolique, présidée par le Chef Suprême des Armées, Ibrahim Boubacar Keita marque non seulement le retour de la paix, mais aussi la renaissance d’une armée professionnelle et prospère.

Depuis 06heures du matin, la troupe était sur la place  d’armes avec les armes en bandoulière. Elle était en tenue réglementaire,le moral au beau fixe. Dans une ambiance très impressionnante, la place d’Armes a refusé du monde. A 07h50mn, l’événement a commencé par la cérémonie aux couleurs. Le Chef d’Etat-major de l’Armée de Terre, le Colonel-major AbdrahamaneBaby a d’abord fait la 1èrerevue de la troupe pour s’enquérir des dispositions prises par les différents Chefs de Section, sous le commandement du Commandant de la 3ème Région Militaire, le Colonel Mamary Camara.

A 10h26, le Président de la République IBK a déposé la Gerbe de fleurs au Monument du soldat inconnu, en mémoire aux militaires maliens et étrangers tombés pour la cause du Mali. Sous une forte pluie, le Chef Suprême des Armées a salué le drapeau avant de procéder à  la revue des troupes. Il s’est ensuite rendu à la tribune d’honneur pour saluer les invités de marque avant de s’installer pour la suite de la cérémonie.

La fanfare du Prytanée militaire a émerveillé l’assistance pendant que la troupe se mettait en place pour le défilé. IBK, avec des claquements de doigts et des gestes des bras n’a pas caché sa joie face au savoir-faire des enfants du Prytanée. Le défilé militaire, le clou de la cérémonie s’est déroulé sous les notes de la fanfare Nationale suivie du défilé des troupes commandées par le Commandant de la 3ème Région militaire. L’ordre de bataille était le suivant : le drapeau et sa Garde, l’Etat-major interarmées, le Prytanée militaire avec deux brigades, l’AMA-SNJ, l’Administration Pénitentiaire, la Douane, la Garde Forestière, Protection Civile, la Police Nationale, la Gendarmerie Nationale, le Peloton d’Intervention de la Gendarmerie Nationale, la DCSSA , le Génie militaire dont une section de démineurs Sapeurs,  la Garde Nationale, l’Armée de l’Air, l’Armée de Terre, la FORSAT, une équipe cynophile de la Gendarmerie et la Direction des Sports Militaires a fermé la marche.

Cette cérémonie a enregistré une parade des avions de l’Armée de l’Air, une façon de magnifier la montée en puissance et la renaissance des FAMa.

Chef Aminata Konaté

Sgt Alou kola Traoré

Les 57 ans d’indépendance du Mali célébrés sous le signe de l’espoir, de la bravoure et la résilience

A l’occasion du 57ème anniversaire de l’indépendance de notre pays, le Président de la République, Chef de l’Etat, Chef suprême des Armées, Ibrahim Boubacar Keïta a procédé, le vendredi 22 septembre 2017, au dépôt de gerbe de fleurs au monument de l’indépendance.

Dès son arrivée, le Président  IBK a passé la troupe en revue avant de déposer la gerbe de fleurs. Il a ensuite  salué les 5 médaillés d’or de l’indépendance qui restent fort heureusement parmi nous encore, les membres du Conseil des Ordres Nationaux du Mali, du gouvernement, les membres du corps diplomatique accrédités au Mali, le Chef d’Etat Major Général des Armées ainsi que ceux des états-majors et  directeurs de service des forces Armées et de sécurité.

 

Il dit avoir placé ce 57ème anniversaire sous le signe de l’espoir, de la bravoure et de la résilience du peuple malien auquel rien n’a été ménagé. Il a ajouté que le pays doit à son courage et à la solidarité internationale, singulièrement africaine d’être encore débout et il le sera encore plus davantage. Pour IBK, ce dépôt de gerbe est toujours une occasion de replonger dans la mémoire et l’émotion du peuple d’avoir retrouvé son identité et sa souveraineté. « Il y aura toujours des hauts d’esprits qui pensent avoir le monopole de l’intelligence, mais quand un peuple a été si grand dans l’histoire, quand un peuple demeure aussi résilient dans l’épreuve et la douleur, il lui est permis d’avoir de l’espérance, voilà ce qu’est le Mali  dont nous sommes fière », a affirmé IBK.

Le Président de la République a noté qu’à travers ses voyages, il a vu l’estime portée sur le Mali et  il ne s’agissait pas d’IBK mais du Mali. Il a salué la communauté internationale pour sa constante présence auprès de notre peuple. IBK a insisté sur le fait qu’aucun pays n’a été autant soutenu comme le nôtre par l’Afrique. A titre de rappel, il a noté que la CEDEAO a été l’un des premiers à venir en aide au Mali. Le Chef de l’Etat a exhorté les Maliens à une éternelle reconnaissance à tous ceux qui nous ont soutenu.

Aux FAMa, IBK a rendu un vibrant hommage surtout aux soldats tombés sur le front, soulignant que  les FAMa  ont été malmenés et trahis, mais ils sont toujours restés débout. « Les missions qui ont toujours été confiées à l’armée sont toujours bien menées. Et cela va aller crescendo avec l’obtention des équipements, notamment l’amélioration du vecteur aérien par l’acquisition déjà de deux avions et deux en voie de réalisation.  Je vous fais confiance mes enfants », a-t-il martelé avant de remercier le ciel pour la confiance que le peuple a placée en lui.

Par ailleurs, l’ORTM a expérimenté son  premier drone INSPIRE I DJI GO avec la capacité 4500m altitude, 5 km et un temps de vol de 18 minutes. La sécurité de la place de l’indépendance était très prise au sérieux par les forces de sécurité. C’est dans ce cadre qu’un présumé djihadiste a été appréhendé  par le Groupement Spécial de la Sécurité Présidentielle peu avant le début de la cérémonie.

Cette arrestation prouve à suffisance que toutes les dispositions ont été prises pour que  l’évènement  se déroule dans les meilleures conditions. Ces forces sont restées vigilantes tout au long de la cérémonie. L’intéressé est entre les mains des forces de sécurité pour des investigations.

                                                                  MDL/C Geneviève S. Diallo    

Ménaka : attaque d’une escorte

Ce jeudi 20 septembre 2017 une mission escortant la relève GNM descendante de Ménaka est tombée dans une embuscade à 55 km de Ménaka… Côté FAMa 01 mort des blessés.

 

Attaque terroriste à Ménaka : Les FAMa endeuillées

Le jeudi 14 septembre 2017 des hommes armés non identifiés ont attaqué à Ménaka un véhicule des FAMa (Garde Nationale). C’était aux environs de 16 heures. Cette attaque a fait 02 morts, 01 blessé et 01 porté disparu tous des personnels de la Garde Nationale. Le véhicule a été emporté. Pour rappel, il y a quelques jours les Gardes avaient déjoué une tentative d’enlèvement d’un de leurs véhicules dans cette même ville.