Consolidation de la paix et gestion des risques et des catastrophes à l’Ecole de Maintien de la Paix

La logistique nécessaire à la consolidation de la paix et la gestion des risques et des catastrophes étaient au cœur de deux stages et d’un atelier organisés à l’Ecole de Maintien de la Paix Alioune Blondin Bèye (EMP-ABB) de Bamako du 7 au 18 mai 2018. Durant deux semaines, 60 stagiaires provenant, entre autres, du Mali, du Bénin, du Burkina Faso, du Cameroun, de Centrafrique, de la République Démocratique du Congo ont suivi une formation. Un premier stage, financé par la Suisse, était centré sur la consolidation de la paix (CONSPAIX). Il visait à donner aux participants la compétence et les outils nécessaires pour faire face aux problèmes auxquels l’Afrique est confrontée. Un deuxième stage, financé par l’Allemagne, était axé sur la logistique des Nations Unies (UNLOG-18) et avait pour objet de donner aux stagiaires les connaissances indispensables permettant de tenir une fonction logistique dans le cadre des opérations de soutien à la paix. L’atelier, pour sa part, a été financé par le Japon. Il a permis de mettre en pratique les notions apprises portant sur la gestion des catastrophes.Lors de la cérémonie de remise des attestations de stage, le 18 mai 2018 à l’EMP-ABB, le commissaire principal Alhousseïni Sow, directeur de stage CONSPAIX, a remercié les stagiaires pour la motivation et la discipline dont ils ont fait preuve. « Vu l’intérêt que vous avez accordé à cette formation, vous faites désormais partie de la grande famille des soldats de la paix », a-t-il ajouté. Le Directeur de stage logistique des Nations Unies, le lieutenant-colonel Moussa Goïta, a remercié les partenaires financiers sans lesquels rien n’aurait été possible et félicité l’encadrement de l’EMP-ABB pour le dynamisme et la détermination dont les 60 stagiaires ont été les premiers bénéficiaires.