DTTA : le Réseau du Liptako Gourma fait son bilan

Les travaux de la 13ème rencontre des Directeurs des Transmissions des Armées du Réseau Liptako Gourma se tiennent à Bamako, les 14 et 15 août 2019, à l’Hôtel Massaley. Le directeur de la DTTA, le Général de brigade Moussa Moriba Traoré, a présidé l’ouverture desdits travaux. C’était en présence des chefs de délégations des pays membres, à savoir le colonel-major Boureima Ouédraogo du Burkina Faso et le lieutenant-colonel Hachirou Yacouba Farka du Niger.

Au menu de cette rencontre, les directeurs des transmissions se pencheront sur le bilan des activités des différents réseaux pour corriger les lacunes et les rendre plus performants. Il faut rappeler que les 3 pays du Liptako Gourma sont aussi membres du G5 Sahel.

Ce réseau constitue un outil à la disposition des chefs d’état-major généraux de nos armées respectives pour l’échange sécurisé d’informations, en vue d’une synergie d’actions dans la lutte contre le terrorisme et le grand banditisme transfrontalier.

Le directeur des Transmission et des Télécommunications des Armées du Mali, le général de brigade Moussa Moriba Traoré, s’est réjoui de la création de ce réseau qui facilite la liaison entre les commandants des zones frontalières.

« Le Liptako Gourma regroupe le Burkina Fasso, le Niger et le Mali. Les chefs d’Etat de nos pays ont décidé de mettre en place un réseau sécurisé afin que les chefs d’état-major puissent s’échanger des informations mais aussi les commandants des zones frontalières. Heureusement avec la naissance du G5 sahel, ça trouvait que aussi nos 3 pays forment le fuseau centre, ce réseau a été mis immédiatement à contribution », a précisé le Directeur DTTA.

Share this: