EMP : la Force conjointe du G5-Sahel désormais opérationnel; un PC redoutable bientôt sur le terrain

L’amphithéâtre de l’Ecole de Maintien de la Paix, Alioune Blondin BEYE  a abrité, le vendredi 23 mars 2018, la cérémonie de clôture du premier stage du PC Bataillon de la Force conjointe du G5-Sahel. Elle était placée sous la présidence du Directeur Général par intérim de l’EMP, le Colonel Issa Coulibaly. La cérémonie était présidée par le commandant de l’EUTM au Mali, le Général Enrique Millan.

Cette formation, organisée par l’EUTM en collaboration avec l’EMP et l’EFS (élément français du Sénégal) soutenue par la République Fédérale d’Allemagne, entre dans le cadre de l’opérationnalisation du G5-Sahel. 30 officiers venant des pays du G5-Sahel, à savoir le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Burkina Faso et le Tchad y ont participé pendant 2 semaines. Plusieurs modules, notamment les techniques d’Etat-major pour le PC Bataillon de la Force conjointe du G5-Sahel, les droits de l’Homme, la Médecine préventive, les partenaires des Opérations de Soutien à la Paix (OSP), la négociation et la Médiation, la rédaction d’un frago ainsi que les rapports d’incident et la gestion des situations  de crise ont meublé la partie.

Le Directeur Général par intérim, le Colonel Issa Coulibaly a félicité les stagiaires pour leur courage, leur professionnalisme et leur esprit collégial tout au long du stage. Il a remercié les instructeurs permanents et non permanents de l’EMP pour leur professionnalisme, leur engagement et la qualité de l’enseignement dispensé.

Le représentant du Commandant de la Force conjointe du G5-Sahel, le Colonel Mohamed s’est réjoui de l’organisation de cette formation qui vient en appui à leurs efforts. Il a remercié tous les partenaires présents, notamment l’EMP, l’EUTM, l’Allemagne, le collège sahélien de sécurité et les éléments français du Sénégal pour leur assistance et leur soutien à la Force conjointe du G5-Sahel.

Le commandant de l’EUTM, le Général Enrique Millan a salué l’effort des FAMa et surtout la détermination des 30 officiers. La cérémonie a pris fin par la remise des certificats.

Aviateur de 1ère Cl Oumar Bagayoko