Génie Militaire : remise d’attestations

La place d’Armes du 34ème Bataillon du Génie Militaire a abrité, le jeudi 29 novembre 2018, une remise d’attestations aux deux formations. Il s’agit là de la formation sur les techniques d’Intervention sur les Engins Explosifs Improvisés (IEEI) et celle de Moniteur Contre Engins Explosifs Improvisés (MC-IED). L’évènement était placé sous la présidence du Directeur du Génie Militaire, le colonel-major Boubacar Diallo.

Pendant 11 semaines, 9 militaires et paramilitaires maliens dont 6 du Génie et 3 de la direction de la police nationale se sont familiarisés avec les différentes techniques d’intervention sur les Engins Explosifs Improvisés(EEI) conduite par les instructeurs du service Anti-Mines des Nations Unies (UNMAS).  10 éléments ont également suivi une formation  sur le  MC-IED durant 2 semaines, grâce à l’appui de l’ambassade de France au Mali.Pour le Sous-Directeur des études et Formation, le colonel Faraban Sangaré, l’objectif était de former, d’entrainer les personnels du Génie aux techniques de neutralisation, d’enlèvement et de destruction des EEI lors de leurs découvertes. Cela, afin accroître la capacité opérationnelle du Génie Militaire et de la direction de la Police nationale.

Ce stage moniteur visait aussi à développer  le savoir-faire des différents stagiaires dans la transmission  des bons réflexes et des procédures au sein des unités, a ajouté le colonel Sangaré.

Le chef de corps du génie militaire, le lieutenant-colonel Sidy Lamine Traoré, au nom du directeur du 34ème bataillon, a remercié et félicité les formateurs pour la qualité de la formation dispensée.