Le CEMP du Président honoré par la France

Le Général Grégoire De Saint Quentin, sous-chef opérations des Armées françaises a, au nom du Président de la République française, remis la médaille d’Officier de l’Ordre National du Mérite français au Général Oumar Dao.

La cérémonie de décoration s’est déroulée à la résidence de l’Attaché de Défense de la France au Mali, le Colonel Olivier Decharnacé. Etaient présents, les Généraux, Saguafourou Gueye, Dahirou Dembélé, des directeurs de Services ainsi que la famille du récipiendaire.

Le Général français Grégoire De Saint Quentin se dit heureux de remettre l’insigne de l’Officier de l’Ordre National au Général Oumar Dao chef d’état-major particulier du Président de la République pour son dévouement. Cette distinction est un message fort que la France envoie à son pays ami. Il dit avoir connu le Général Dao à un moment particulièrement fort au Mali. Selon le Général Grégoire, C’est dans l’intensité des évènements, dans l’incertitude des moments de crise que se créé les liens de fraternité les plus durables.

Le Général Dao a suivi beaucoup de formations miliaires notamment en Algérie, en Chine et en France. La carrière du récipiendaire est marquée par une progression constante. Il a participé à beaucoup d’opération au Mali et à l’extérieur notamment en Somalie. Pendant la crise de 2012 au Mali, la droiture, l’abnégation et la détermination du Général Dao ont été pleinement appréciées par les officiers français de l’Opération SERVAL et Barkhane.

Les deux pays ont conjugué les efforts pour la reconquête du Nord du Mali et de 2014 à nos jours, le Général Dao n’a ménagé aucun effort pour renforcer la coopération militaire entre la France et le Mali. Il est aussi un interlocuteur permanent de la partie française. Il a joué un grand rôle dans le déploiement de la force barkhane au nord du pays et l’organisation du Sommet Afrique-France à Bamako.

Le récipiendaire, le Général Oumar Dao a déclaré que cette distinction est une fierté pour l’armée malienne. Il a souligné que cet insigne à titre étranger est le fruit de la cohésion des deux armées. Selon lui, c’est le Mali qui est honoré par la République française. Il a remercié les autorités françaises pour la confiance placée à son honneur. Le Général a rassuré qu’il fera tout son possible pour mériter cette confiance. Selon le chef d’état-major particulier à la présidence malienne, les forces étrangères et maliennes se sont donné la main pour l’organisation de l’élection présidentielle sur toute l’étendue du territoire. La France et le Mali sont et demeurent des frères sur le plan coopération.

Share this: