Rupture de jeûne à la Garde nationale

Dans le cadre d’une cohésion pérenne au sein de la garde, son Chef d’Etat-Major, le Général de Brigade Ouahoun Koné invite les femmes du camp pour une rupture du jeûne. C’était le lundi 20 mai 2019 à la place d’armes de la garde nationale.

Cette solidarité avec les femmes militaires témoigne de l’engagement du Général Ouahaoun Koné à créer une famille unie pour la recherche de la paix. Du coup cette rupture a servi de repas de corps pour toute la garde. Cette rupture du jeûne s’est déroulée en présence du Directeur du Service Social des Armées (DSSA), le colonel Samaké Mariétou Dembélé, ainsi que plusieurs autres responsables militaires.

Share this: