Sécurité : renforcement de capacité des FAMa

L’Institut Malien de la Recherche pour la Paix (IMRAP) a lancé, le 31 octobre 2019 à l’état-major général des armées, un projet d’appui au renforcement de capacités des services de santé des FAMa (PARSANTE).Le lancement était présidé par le chef d’état-major général adjoint des armées, le général de brigade Abdrahamane Baby, en présence du chef de la délégation de l’Union Européenne  M. Bart Ouvry.

Cette activité se situe dans le cadre de la paix, de la stabilité et de la sécurité.

A travers  des projections de vidéos basées sur les études qu’il a menées, IMRAP met en évidence l’importance des infirmeries qu’il a construites  dans les garnisons militaires de Goma-koura, Nampala et Hombori. Une manière pour l’Institut de faciliter la collaboration franche  entre les populations et les FAMa.

Le chargé de programme d’IMRAP, M. Zoumana Fofana, après avoir salué ses partenaires techniques et financiers a déclaré que son équipe est prête à relever tous les défis liés à la santé.

Selon le général Baby l’étude confiée à IMRAP nous permettra d’édifier davantage les problèmes  socio-sécuritaires qui existent entre les populations et les FAMa afin de trouver une solution lucide.