Visite de terrain : Le chef d’État-major général des armées poursuit ses prises de contact

Le chef d’État-major général des armées, le général de Brigade M’Bemba Moussa Keita s’est rendu à Sevaré du 30 au 31 Août 2017 pour une prise de contact avec les hommes et leurs chefs directs. Le Général Keita entend véhiculer la nouvelle vision du commandement pour une bonne coordination des actions à venir. Il était accompagné à l’occasion des chefs d’états-majors, des directeurs de service et de certains membres de son cabinet.

De sa descente d’avion à l’aéroport Ambodedjo de Sevaré, le CEMGA, le général Keita sans tarder s’est dirigé vers le camp Balobo Maiga où il a aussitôt procédé au dépôt de gerbe de fleurs à la mémoire des militaires tombés sur le champ de l’honneur. Ensuite s’en est suivi un entretien avec les officiers de la 6ème région militaire pour mesurer la situation opérationnelle du centre du pays. Après avoir écouté les différents responsables à Sévaré il a dévoilé ses intentions de commandement et son ambition pour une armée forte et équilibrée. Le Gal M’Bemba Moussa Keita s’est félicité alors de la bonne gestion sécuritaire constatée en 6ème région militaire, même si quelques efforts d’amélioration sont à envisager. La maîtrise de la situation sécuritaire à Sevaré doit être un exemple sur le territoire.

Les populations constituent la raison d’être de l’armée a-t-il déclaré et on ne peut gagner les missions sans elles. Alors, le CEMGA a invité et appelé les cadres à intégrer cette nouvelle donne dans les opérations. Dès sa prise de fonction le CEMGA a voulu prendre langue avec les hommes pour mettre tout le monde au même niveau d’information. Selon lui, on ne peut établir la confiance entre la base et le sommet sans un  traitement objectif et équitable des hommes. En vue d’une meilleure réussite de cette synergie, le général Keita a invité tout un chacun à plus de cohésion en vue d’un meilleur partage des vertus indispensables à la reprise de l’initiative par les FAMa sur le terrain.

 

 Notre respect dépendra de notre comportement

Ce sont là les propos du chef d’État-major général des armées, le général de Brigade M’Bemba Moussa Keita lors de sa rencontre avec la troupe au camp Balobo Maiga de Sevaré. Le commandant de zone de Sevaré, le colonel Daoud Aly Mohamédine a souligné à la hiérarchie que le bon comportement de ses hommes dans toute la région est acceptable à tout point de vue. Le gal Keïta s’est dit très enthousiaste par rapport à cette conduite des militaires présents à Sevaré. Selon lui, nous sommes un outil de l’état mais notre raison d’être n’est rien d’autre que la population. Il a ajouté que l’amélioration de la chaîne de commandement est visible, notamment les compétences et le savoir-faire des chefs à la troupe.

Les hommes sont la priorité du commandement pour la gestion de la situation sécuritaire martèle-t-il. Il faut que nous soyons en mesure d’assurer la sécurité des personnes et de leurs biens. Il a aussi rappelé à la troupe que personne ne fera cette guerre à notre place.

Les chefs d’état-major et directeurs de service ont informé leurs troupes respectives que bientôt leurs services auront du matériel très sophistiqué pour le renforcement des capacités opérationnelles des hommes et cela avant la fin de l’année. L’armée de l’air aura des hélicoptères et des avions de combat digne de ce nom, a affirmé le CEM A-A. Ils ont à leur tour conseillé les hommes à bien prendre soin de la logistique  disponible.

S’adressant une seconde fois aux hommes, le CEMGA a souligné que le processus de recrutement a désormais changé. C’est pour cela qu’il a été décentralisé pour les contingents 2016. Selon lui, les formations classiques se feront annuellement et sur la base du mérite. Il a exhorté aux uns et aux autres d’être disciplinés et courageux afin de mener à bien cette guerre parce que personne la ferait à notre place.

Une autre étape de la visite du CEMGA, le G5-Sahel. Là il a échangé avec le commandant du G5-Sahel. Le général Keita a remis ainsi au nom du ministre de la défense et des anciens combattants, 06 véhicules ‘’KIA’’ équipés de mitrailleuses au commandant de la force du G5-Sahel comme contribution du Mali au G5. Le commandant de ladite force, le général de Division Didier Dacko a remercié le chef d’état-major général des armées pour ce geste combien républicain. Le général Keita s’est rendu successivement au camp de l’armée de terre, de la gendarmerie, de la garde nationale et de l’armée de l’air. Chaque arme a reçu ce message fort du chef des armées à savoir la discipline, le courage et l’esprit de cohésion pour une armée forte.

Visite de courtoisie du CEMGA au gouverneur de la région de Mopti

Le chef d’état-major général des armées, le général de Brigade M’Bemba Moussa Keita accompagnée de sa délégation a tenu à rencontrer l’exécutif de la région de Mopti et la situation sécuritaire de la région était au centre des débats.

Le chef d’état-major général des armées a remercié le chef de l’exécutif régional pour tout ce qu’il est en train de mener pour la réussite des opérations des forces armées dans la région. Le général Keita a rassuré le gouverneur qu’il mettra tout en œuvre pour renforcer les capacités opérationnelles des FAMa dans la 5ème région.

Au nom de l’ensemble de la région de Mopti, le colonel Sidiki Samaké, gouverneur de ladite région a salué l’initiative du chef d’état-major général des armées qui n’a ménagé ni son temps ni ses efforts pour venir voir les hommes sur le champ de l’opération en cette période de fête. Il a aussi informé le CEMGA que les populations sont en phase avec les forces armées, seulement la collaboration entre les deux parties souffre des représailles de certains assaillants dans la région. Il ajoute que les populations hésitent et craignent d’informer les FAMa. Cet exercice insiste-t-il a dans le temps porté préjudices à certains  riverains. La preuve, après chaque patrouille, les auteurs ou indicateurs des FAMa sont exposés aux menaces de ces bandits. Donc, il faut conclut-il des unités spéciales dans certaines localités pour la sécurité des personnes au service de l’Etat.

 

Le chef d’état-major général des armées à Douentza pour s’enquérir des conditions de vie et de travail des hommes

Après Mopti et Sevaré, le chef d’état-major général des armées et sa délégation n’en sont pas restés là. Douentza a été la dernière étape de la visite. Au Groupement Tactique Interarmées ‘’Debo’’, il s’est entretenu avec les responsables où il a eu droit au point de la situation dans la zone avant de rencontrer les subalternes. Le général M’Bemba Moussa Keita a encouragé ces hommes pour l’intervention dynamique qu’ils ont eu à faire lors de l’attaque contre le contingent togolais de la MINUSMA dans cette localité. Il les a invité à redoubler de vigilance afin d’éviter toute surprise désagréable.

Le général Keita a aussi rencontré le contingent togolais de la MINUSMA afin de les encourager de tout ce qu’ils font au Mali et pour le Mali. Au cours de sa visite à Douentza, le CEMGA a rendu une visite de courtoisie à la préfecture où il a expliqué l’objet de sa visite au premier responsable de la localité.  Le 2ème adjoint du préfet, M. Alidji Bagna a rassuré le chef d’état-major général des armées que l’accompagnement de toute l’administration aux forces armées maliennes ne fera pas défaut.

Envoyé Spécial SCH Aly I. Maïga