61ème Anniversaire de l’indépendance du Mali : une armée forte pour un Mali résilient

La place d’Armes de la 3ème Région Militaire (Kati) a abrité, le mercredi 22 septembre 2021, la cérémonie du 61ème anniversaire de l’accession du Mali à la souveraineté nationale et internationale. Cette cérémonie symbolique était placée sous la présidence du Chef Suprême des Armées, le Colonel Assimi Goïta. Elle a également enregistré la présence du Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maiga, du Président du Conseil National de Transition, le Colonel Malick Diaw, du Ministre de la Défense et des Anciens Combattants, le Colonel Sadio Camara, des membres du gouvernement, du Chef d’Etat-major général des armées, le Général de Brigade Oumar Diarra, des Chefs d’Etat-major et directeurs de service ainsi que des autorités administratives, religieuses et coutumières de la ville.

Depuis 06heures du matin, la troupe était sur la place d’armes de Kati avec les armes en bandoulière. Elle était en tenue réglementaire, le moral au beau fixe. Dans une ambiance très impressionnante, la place d’Armes a refusé du monde. A 07h50mn, l’événement a commencé par la cérémonie aux couleurs. Le Chef d’Etat-major Général des Armées, le Général de brigade, Oumar Diarra a d’abord fait la 1ère revue de la troupe pour s’enquérir des dispositions prises par les différents Chefs de Section, sous le commandement du Colonel Ichaka Kouyaté.

A son arrivée, le Président de la Transition, le Colonel Assimi Goïta a déposé une Gerbe de fleurs au Monument du soldat inconnu, en mémoire aux militaires maliens et étrangers tombés pour la cause du Mali. Le Chef Suprême des Armées a salué le drapeau avant de procéder à la revue des troupes à pied. Il s’est ensuite rendu à la tribune d’honneur pour saluer les invités de marque avant de s’installer pour la suite de la cérémonie.

La fanfare du Prytanée militaire a émerveillé l’assistance pendant que la troupe se mettait en place pour le défilé. Le défilé militaire, le clou de la cérémonie s’est déroulé sous les notes de la fanfare Nationale. Pour la circonstance les troupes étaient commandées par le commandant des troupes, le Colonel Ichaka Kouyaté.

L’ordre de bataille était le suivant :  le drapeau et sa garde, l’Etat-major interarmes, le Prytanée  Militaire de Kati, l’AMA- SNJ, l’Administration Pénitentiaire, les Eaux et Forêts, la Douane malienne, la Protection Civile, la Police Nationale, la Gendarmerie Nationale, la Direction Centrale du Service de Santé des Armées, la Direction du Matériel, des Hydrocarbures et du Transport des Armées, la Direction des Transmissions et des Télécommunications des Armées, le Génie militaire,  la Garde Nationale, l’Armée de l’Air, l’Armée de Terre et la Direction du Sport Militaire à fermer la marche.

Ce 61ème anniversaire du Mali s’est déroulé sous les regards admiratifs des populations sorties massivement pour être témoins de cet évènement grandiose. Tous étaient en communion avec les Forces Armées et de Sécurités.