Barkhane et les FAMa coopèrent au profit des habitants d’Amachache (Téssalit)

Le lundi 5 septembre 2016, le général Patrick Gournay, représentant de la forceBarkhane au Mali s’est rendu à Tessalit, afin d’inaugurer un puits construit au sein de l’école du quartier d’Amachache. Cette initiative est le fruit d’un projet conjointement mené avec les forces armées maliennes et soutenu par les autorités locales impliquées dans le développement de leur région.

barkhane-et-fama-a-tessalitSituée au nord-est du Mali, Tessalit a rassemblé ce jour-là plusieurs acteurs, déterminés à œuvrer au profit de la population, autour d’un puits nouvellement construit dans la cour de l’école du quartier d’Amachache. C’est une réalisation hautement symbolique, non seulement par l’importance que revêt l’accès à l’eau dans cette région, mais également car elle concrétise une étroite coopération entre la force Barkhane et les FAMa. Salué par les autorités locales, ce puits permettra d’améliorer notablement les conditions de scolarisation des enfants de la ville.

Accompagné par ses équipes déployées sur la plateforme « désert » de Tessalit, le général Patrick Gournay a été accueilli dans la demeure d’Aïcha BelcoMaïga, députée de la ville. Il y a partagé un déjeuner avec AminiBelcoMaïga, président du Conseil régional de Kidal, Ismaël Ag Mohamed, second adjoint au Maire de Tessalit, ainsi qu’Ahmed Ag Ousman, adjoint au chef de village. Conscients des difficultés de la population, ils ont unanimement réaffirmé leur conviction que la paix au Mali passe aussi par le développement.

A l’issue de ce moment de convivialité, la délégation a rejoint l’école pour l’inauguration officielle du puits, en présence des enfants d’Amachache et de leurs familles. À cette occasion, le général Gournay s’est adressé à la population, exprimant sa satisfaction de voir travailler main dans la main acteurs politiques, économiques et militaires : « une belle preuve de réconciliation et de croyance dans le futur du Mali ». Il a ensuite échangé quelques ballons, au cours d’un match de football opposant jeunes du quartier et militaires maliens.

barkhane-et-fama-a-tessalitAvant de quitter la ville, le général Gournay a tenu à se rendre au pied de la large digue d’Amachache, récemment construite grâce au financement de Barkhane. Surplombée par l’Adrar des Ifoghas, elle entoure et protège désormais les habitants installés aux environs. Dans cette région pourtant marquée par des températures élevées et un manque d’eau chronique, les précipitations, bien que trop rares pour alimenter les nappes phréatiques, suffisent à envahir et à détériorer – ponctuellement mais régulièrement – habitations et édifices, lorsqu’elles s’écoulent depuis les massifs rocheux.

Au même titre que les aides médicales ou vétérinaires gratuites, Barkhane conduit régulièrement des actions visant à améliorer les conditions de vie des populations.

Source Barkhane