Célébration de la journée internationale de la Prévention des catastrophes à la Direction générale de la Protection Civile: Vers un plan cohérent de gestion stratégique des catastrophes?

dsc_0149Le 13 octobre consacré journée internationale de prévention des catastrophes a été commémorée cette année avec succès à la Direction Générale de la Protection Civile, et ce, à travers la remise officielle du Schéma National d’Analyse et de Couverture de risque (SNACR) au Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile

Placée sous la présidence du Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, le Général Salif Traoré, cette importante journée a également enregistré la présence du représentant de l’Ambassade de France au Mali, attaché de sécurité intérieure adjoint, le Colonel Gilles LE BRAS ainsi que de différents représentants et directeurs de services chargés de la protection des personnes et leurs biens.

La Direction Générale de la Protection Civile étant le secrétariat permanent de la plateforme nationale pour la gestion des risques et catastrophes, est chargé de la coordination de l’ensemble des actions de prévention de catastrophes avec les autres partenaires techniques. C’est dans ce cadre qu’elle a sollicité et obtenu auprès de l’ambassade de France un appui conséquent, financier et technique pour l’élaboration du document intitulé Schéma National d’Analyse et de Couverture de risque (SNAC).

Ledit document, qui a été officiellement remis au Ministre Traoré par le représentant de l’Ambassade de France au Mali, le Colonel Gilles LE BRAS, donne essentiellement la photographie de l’ensemble de risques sur le territoire national, mais permet également de connaitre les moyens disponibles à tous les niveaux sectorielles notamment le gouvernement et les partenaires intervenants dans la résilience et d’identifier entre autres les risques naturelles mais aussi épidémiologiques.

Le Directeur Général de la Protection Civile, le Colonel Seydou Doumbia a soutenu que le SCNACR est un document capital dans la gestion des catastrophes. Il a noté que c’est le fruit d’un travail de 2 ans ayant impliqués toutes les structures techniques concernées à savoir la météo, l’hydraulique, les statistiques et les communautés. Pour le Colonel Doumbia ce dit document permettra de connaitre à tous les niveaux les catastrophes susceptibles de subvenir dans notre pays afin que des dispositions puissent être prises. S’agissant des catastrophes auxquelles notre pays fait face, le Colonel Seydou Doumbia a précisé qu’il s’agit de cas d’inondations, d’accidents, d’invasions acridiennes et de sécheresse. Il notera que cette année a particulièrement été marquée par les cas d’inondations et d’accidents.

Selon le Point Focal national pour la réduction des catastrophes, le médecin Commandant Fantamady Koné, le SNACR est un outil extrêmement important tant de prévision qu’opérationnel. Le Commandant Koné a précisé que c’est le partage dudit document avec l’ensemble des acteurs qui prime pour que chacun joue sa partition. Il a également notifié qu’en termes de mesures préventives, la sensibilisation, l’information, la mise en place au plus bas niveau administratif d’un comité de veille et gestion de crise qui ont été privilégiés.

MDL/C Geneviève S. Diallo

Alima Berthé stagiaire

dsc_0159

dsc_0130