Centre International de Conférence de Bamako : Coup d’envoi des assises de la journée de concertation nationale

  Le coup d’envoi des assises de la journée de concertation nationale a été donné, le Samedi 5 septembre 2020, au Centre International de Conférence de Bamako (CICB) par le 1er vice-président du Comité National pour le Salut du Peuple (CNSP), le colonel Malick Diaw. L’objectif global de cette concertation est de réunir l’ensemble de la classe politique et toutes les forces vives de la Nation pour échanger sur les modalités pratiques de mise en place des organes de la transition. Il s’agit de convenir des grands axes de la feuille de route de la transition, de définir l’architecture et les organes de la transition et d’élaborer la charte de la transition.

A l’issu de cette concertation il est attendu un projet des axes de la feuille de route de la Transition, un projet d’architecture et d’organes de la Transition et un projet de charte de ladite transition.

Dans son discours d’ouverture, le 1er vice-président du CNSP a souligné que depuis le 18 août 2020, nous arborons une nouvelle ère de l’histoire de notre pays et cela nécessite une profonde réflexion et une implication de l’ensemble des maliens. Cette journée de réflexion permettra de valider par les participants des termes de références élaborés en vue d’assurer une compréhension commune des attentes de ce rendez-vous historique.

Le colonel Malick Diaw, a déclaré que l’agenda du CNSP est donc clair et précis. Il contribue à la reconstruction du Mali à travers la garantie de la poursuite du processus démocratique.

Votre action sera déterminante dans la dynamique enclenchée par le peuple malien vers une refondation de notre nation a-t-il ajouté.

Il a assuré que cette étape de validation des termes des références constitue la 1ère phase des pauses des dialogues sur le devenir de notre Nation.