Deux audiences consécutives au Ministère de la Défense et des Anciens Combattants

DSC_4198Vers une synergie d’actions pour contrer les forces du mal
Le ministre de la Défense et des Anciens Combattants, Tièman Hubert Coulibaly, a reçu en audience dans la salle de conférence de son département vendredi 22 janvier 2016,deux délégations. La première à être reçue est la délégation onusienne conduite par M. Samuel GAHIGI et la seconde celle de la République Fédérale d’Allemagne, dirigée par le Lieutenant-Général Wernicke Dieter.
La délégation onusienne était venue s’enquérir de l’évolution de la MINUSMA après 3 ans au Mali afin de voir ce qu’elle peut apporter comme amélioration dans le cadre du maintien de la paix.Selon le chef de la délégation onusienne, M. Samuel GAHIGI, durant les trois ans de séjourde la mission Onusienne au Mali, le niveau de sécurité est passé de 3 à 5 ce qui implique que la capacité sécuritaire de la MINUSMA n’est pas encore totalement en mesure de faire face aux défis.M. GAHIGI pense que la mission de la MINUSMA ne mérite pas d’être changée mais, un renforcement capacitaire s’avère nécessaire.Il informera que la lutte contre le terrorisme ne fait pas partie de ses missions.
DSC_4168Le ministre de la Défense et des Anciens Combattants, Tiéman Hubert Coulibaly a décrit la situation d’ensemble en rappelant son inquiétude quant à la recomposition des forces du mal et des forces terroristes en lien avec le contexte mondial. Pour lui, l’heure n’est pas aux dénonciations, accusations, mais plutôt à la conjugaison des efforts dans une synergie d’action pour réorienter la mission en vue d’un succès. Il a informé ses hôtes du renforcement progressif des capacités des forces armées maliennes. Selon le ministre, il est nécessaire de diligenter le cantonnement en vue d’identifier les différents acteurs pour éviter et diminuer les attaques sur le terrain. Ila demandé l’appui de tous pour l’accompagnement du DDR.
Cette délégation a passé une semaine sur le sol malien et entend mettre à profit ce séjour pour les corrections nécessaires à la réussite de la mission de la MINUSMA.
Quant à la délégation allemande, le ministre de la Défense Tiéman Hubert Coulibaly a d’abord salué l’excellente coopération entre le Mali et l’Allemagne. Il dit qu’à moins de 3 mois, il y’a 3 délégations de haut niveau qui sont venues au ministère de la Défense malienne, ce qui dénote l’intérêt que l’Allemagne porte au Mali et en particulier aux FAMa. Le Lieutenant-Général Wernicke Dieter a affirmé que c’était un challenge pour eux, mais aussi pour l’Allemagne de réussir sa mission dans le contexte de la MINUSMA.
Tiéman Hubert a saisi l’occasion pour soumettre certaines préoccupations du Mali et des FAMa à la partie Allemande. Le ministre a demandé à la partie allemande de nous appuyer dans le partage du renseignement.

Sgt Malamine TANGARA