Ecole d’Application des Officiers : des stagiaires prêts à partager leurs connaissances

Les stagiaires de la 8ème promotion de l’Ecole d’Application des Officiers de Kati (EAOK) ont reçu leurs diplômes et insignes au cours d’une cérémonie organisée à cet effet. C’était le vendredi 9 juillet 2021, en présence du Secrétaire général par intérim du Ministère de la Défense et des Anciens Combattants, le Colonel-major Madani Dembélé, des chefs d’États-majors et directeurs de services et des autorités administratives locales. Cette promotion compte 30 officiers subalternes, dont 2 personnels féminins, provenant des trois Etats-majors et de certaines directions. Le sous-lieutenant Adama Dembélé de la Direction du Génie militaire est le major de la promotion avec une moyenne de 17, 97/20.Du 5 janvier au 9 juillet 2021, ces officiers ont suivi une formation technique et tactique en 3 phases. La première a été consacrée à l’étude et au commandement de la section d’infanterie à pied en s’appuyant essentiellement sur la tactique, l’armement lourd et semi lourd, l’instruction sur le tir au combat, la topographie, les cours de transmissions et de Génie. Cela en mettant l’accent sur les exercices pratiques sur le terrain. Elle a été sanctionnée par un camp de synthèse d’une semaine à Kalifabougou (Kati). Le combat motorisé a été la deuxième phase de formation des officiers de l’EAOK. Cette phase est le socle du stage d’application de l’infanterie et vise à développer les connaissances théoriques et pratiques nécessaires pour commander efficacement une section d’infanterie motorisée en temps de paix, de crise et de guerre. La troisième phase a concerné le stage d’aguerrissement au Centre d’Aguerrissement de Samanko. Ce stage a pour but de doter les officiers des techniques et tactiques spécifiques, adaptables de jour comme de nuit dans les conditions de combat les plus stressantes et pénibles.

Ainsi, le stage de l’EAOK permet aux officiers de parfaire les connaissances acquises dans les écoles de formation de base des officiers et dans les formations classiques des Brevets d’Armes N°1 et N°2.

Le Directeur des Ecoles Militaires, le Colonel-major Ousmane Wélé a déclaré que la résolution de la crise sécuritaire multiforme du Mali passe par des ressources humaines de qualité, bien formées et à mesure de jouer pleinement leurs partitions. Il a ajouté que certains officiers de la 8ème promotion de l’Ecole d’application de Kati seront engagés dans les opérations, les jours et les semaines à venir, conformément aux Directives Interarmées de Préparation Opérationnelle (DIAPO) du Chef d’État-major Général des Armées. Le directeur des Ecoles Militaires a instruit à cet effet à ces officiers d’agir et de décider avec professionnalisme, de veiller au respect du DIH, de toujours donner le bon exemple, de renforcer le climat de confiance entre les hommes et la chaine de commandement entre autres. En outre, il a affirmé que sa direction prendra toutes les dispositions utiles pour que l’Ecole d’Application de Kati puisse recevoir la première vague de la promotion feu Général d’Armée Amadou Toumani Touré de l’EMIA pour un stage de 23 semaines à partir du 15 juillet 2021 conformément aux instructions du Chef d’Etat-Major Général des Armées.

Le Directeur de l’Ecole d’Application de Kati, le Colonel Issa Kaloga souhaite l’érection de l’Ecole d’Application des Officiers en Ecole d’Application des Cadres. Selon lui, il est nécessaire de passer aussi au statut d’Ecole sous-régionale avec la présence des stagiaires étrangers des pays amis pour le renforcement de la cohésion et des liens d’amitié. Le Colonel Kaloga a souligné les difficultés de l’Ecole dans l’accomplissement de sa mission notamment les ressources financières, le moyen de transport pour les voyages d’études, de visites des institutions et l’absence de parcours d’obstacles à proximité. Le Colonel-major Ousmane Wélé a assuré que des dispositions seront prises pour apporter des réponses satisfaisantes aux difficultés de l’EAOK.Engagée dans une dynamique de perfectionnement des cadres militaires afin de contribuer à la restructuration des FAMa et au renforcement de la capacité opérationnelle des unités, l’Ecole d’Application des Officiers de Kati a formé 247 stagiaires dont 12 personnels féminins et un Centrafricain, de sa création en juillet 2002 au 9 juillet 2021.