Ecole d’Etat-major de Koulikoro : La 32ème promotion a enfin son secret de planning d’état-major

  Vingt 0fficiers stagiaires ont bouclé, le vendredi 26 juin 2020, leur cursus de l’école d’état-major, au Centre d’instruction Boubacar Sada Sy de Koulikoro. La cérémonie de remise de diplôme était présidée par le secrétaire général du Ministère de la Défense et des Anciens Combattants, le général de Division Ibrahima Fané en présence d’autres chefs militaires, des autorités administratives, coutumières, religieuses et locales.

La 32ème promotion de l’école d’état-major de Koulikoro compte 13 officiers  du Mali, un du Congo, un de la Côte d’Ivoire, deux de la Guinée Conakry, un du Niger, un du Sénégal et un du Tchad. Le major de cette promotion est le capitaine Elhadj N’diaye du Sénégal avec une moyenne de 14,30/20.

Le diplôme d’état-major confère à ces officiers la compétence et les qualités techniques requises de planification opérationnelle et de conseil d’état-major conformément au standard universel. Elle a regroupé pendant 9 mois ces officiers autour des modules de topographie, de Droit International humanitaire, d’administration et de la tactique, entre autres.

La hiérarchie militaire met un point d’honneur sur la qualité des formations de l’ensemble des personnels militaires, vu le contexte sécuritaire difficile que traverse notre pays, a rassuré le Secrétaire général du MDAC, le général de Division Ibrahima Fané. Pour lui, le Directeur de l’école d’état-major, le colonel Youssouf Cissé et les formateurs lui ont garanti la qualité de la formation donnée dans cette école. Ce qui atteste la réussite des officiers qui viennent de sortir. Leurs prestations futures dans les états-majors, leurs jugements, leurs puissances de travail et surtout la qualité de leurs rédactions seront des atouts fondamentaux pour la réussite des missions qui leurs seront confiées a martelé le général Fané.

Rappelons que l’école d’état-major, dont la devise est ‘’ S’instruire pour mieux conseiller’’, a formé depuis sa création en 1987 , 740 officiers d’une trentaine de pays africains.

En marge de la cérémonie de sortie les officiers d’état-major, le Chef d’Etat-Major Général Adjoint des Armées, le général de brigade Abdramane Baby a rencontré le staff et les Elèves Officiers d’Active de l’EMIA. Il a par la même occasion visité les sites de relocalisation et les anciens locaux de l’EMA.