EMPABB : Clôture du Stage pour le renforcement de Capacité des Commandants des Régions Militaires

Les Commandants des Régions Militaires ont participé du 24 au 29 Octobre 2016, à un stage de renforcement des capacités à l’école de Maintien de la Paix Alioune Blondin Beye. La cérémonie de clôture était présidée par le Chef d’Etat-major de l’Armée de Terre, le Colonel major Abdrahamane Baby qui avait à ses cotes le Directeur des études adjoint de l’école du Maintien de la Paix, le Colonel Issa Ousmane Coulibaly ainsi que d’autres personnalités militaires.

L’objectif de ce stage était de renforcer la capacité des cadres de l’Armée de Terre à commander et à faire face à leurs responsabilités au sein des différentes régions militaires.

Le Directeur des études adjoint de l’Ecole de Maintien de la Paix, le Colonel Issa Ousmane Coulibaly a souligné que c’est la première fois que l’Armée de Terre saisi l’occasion que l’école offre aux forces Armées pour effectuer ce stage dans ses locaux. Il a noté que l’opportunité, l’initiative et l’appropriation sont des points clés pour cette formation. Il a précisé que l’opportunité est offerte pour le renforcement de la qualité de nos textes et le niveau des formations à travers la force Barkhane, la MINUSMA ainsi que l’EUTM. Le Colonel Coulibaly indiquera qu’en termes d’initiatives chacun joue un rôle important en apportant sa contribution en complémentarité. En ce qui concerne l’appropriation, il s’agit du détachement de certains éléments à l’école de Maintien de la Paix pour une durée déterminée qui peut être source de complémentarité pour le renforcement des capacités de nos Officiers, a-t-il dit.

Le Chef d’Etat-major de l’Armée de Terre, le Colonel-major Abdrahamane Baby a affirmé que dans l’adresse du 18 juin il avait exprimé ce qu’il croyait fondamental. Selon lui, il s’agit d’un élément essentiel pour la compréhension du système militaire et de ceux dont ils voulaient faire à l’issu de l’appel du 18 Juin sur des questions spécifiques. Il a signalé que les Officiers Supérieurs ont opiné, « ils ont traduit tout sur des documents écrits qui nous ont été transmis et nous avons exploité tous ces documents à l’issu du séminaire du 14 au 15 juillet dernier, il y a eu la vision intermédiaire avec des décisions initiales qui articulaient notre objectif et stratégie globale sur les spécifiques ainsi que nos priorités ».

Il a noté que les oreilles retournent à l’instruction et à la formation « laissons l’oreille aillée », c’est dans ce cadre que cette série de stages est née, le plus haut est en cours dont nous pouvons citer entre autres : le stage des sous-chefs d’Etat-major, les commandants RM et assimilés. Selon lui, Il a déjà eu trois stages pour le Commandants d’Unité élémentaires, le stage pour les sous-Officiers Subalternes, le stage pour les Sous- Officiers Supérieurs de niveau SOA- Chef de Section ainsi que le stage de recyclage pour les nouveaux Sous-lieutenants et sergents sortant de l’école qui sont actuellement à Ségala.

Par ailleurs, le Chef d’Etat-major de l’armée de Terre a déclaré que dès ce lundi les différents Chef de Corps DOPS rentrent pour un stage d’une semaine, structuré autour du programme de désarmement, démobilisation et réinsertion DDR. Pour le Colonel/major Baby, il s’agit d’amener plus de prise de conscience et de responsabilité dans l’exercice de commandement. Il a conclu en invitant les participants à s’engager pour la réussite de ce séminaire.

MDL Aminata Konaté