FAMa et Barkhane se donnent la main

Poste Commandement de la 1ère Région Militaire a abrité le lundi 28 mars 2016, la cérémonie de clôture de l’opération Ossau/Taoussa. Cette cérémonie était présidée par le Commandant du théâtre d’opération Maliba, le Colonel-major Bréhima Haidara à ses côtés, le Commandant de l’opération Barkhane, le Général de Division Patrick Brethous et le Commandant de 1ère Région militaire, le Colonel Félix Diallo ainsi que plusieurs autorités militaires.

Les FAMa et Barkhane avaient lancé le 29 février 2016, une opération conjointe dénommée Ossau / Taoussa. Elle est la plus grande depuis la reconquête des régions Nord du pays tant en personnels qu’en matériels.

Cette vaste campagne avait non seulement pour but de prévenir un retour à la situation antérieure et la résurgence voire la création de nouveaux sanctuaires dans l’Adrar des Ifoghas, Tigharghar et la forêt de Fittili, mais aussi d’empêcher ces groupes d’entretenir, de générer et de profiter d’une économie criminelle (trafic d’armes, de drogues) et d’en distribuer les dividendes pour asseoir leur influence. Elle avait aussi pour but de contrôler la région sud de Bambaramaoudé en interdisant toute initiative tactique à la Katiba Al-Forqane, capturer les combattants terroristes et démanteler des caches d’armes.

Selon le Commandant de la Force Barkhane, le Général de Division Patrick Brethous, cette opération de ratissage a permis de sillonner toute la boucle sud du fleuve Niger, le Liptako Gourma en passant par Ansongo et Ménaka jusqu’à la frontière Nigérienne. Elle a été un moyen de mettre la pression dans la durée sur les terroristes, rassurer la population, ainsi que le retour dans des zones où les FAMa n’avaient pas mis les pieds depuis longtemps.

Le Commandant de la Force Barkane s’est dit satisfait des résultats, parce que l’opération a permis de nettoyer toutes les zones qui peuvent servir de refuges aux terroristes, les démanteler, les poursuivre, faire des prisonniers, fouiller des caches d’armes et des dépôts logistiques.

Le Général Patrick Bréthous a réaffirmé le soutien indéfectible de la Force Barkhane aux FAMa dans ses efforts de stabilisation du pays ainsi que la lutte contre les terroristes.

Le Commandant du théâtre des opérations Maliba, le Colonel-major Bréhima Haidara a pour sa part signalé que cette opération a été salutaire car elle a permis de faire plus en terme de zones couvertes, d’assistance médicale, de terroristes neutralisés et de caches d’armes démantelées.

Au cours de cette cérémonie, 24 éléments de la Force Barkhane se sont vu décerner des certificats pour la détermination et le courage consenti tout au long de la mission.

Sgt Daouda Fofana (Gao)