Fin des travaux de la 11ème Réunion du G5-SAHEL : Des stratégies peaufinées pour mener à bien des actions concrètes et coordonnées contre les GAT au Sahel

Les travaux de la 11ème réunion du Comité de Défense et de Sécurité des pays membres du G5 Sahel se sont achevés, le jeudi 27 mai 2021, à l’hôtel de l’Amitié de Bamako. Une rencontre mise à profit pour adopter une feuille de route militaire et examiner les perspectives d’emploi des Forces. L’évènement était présidé par le Général Amine Idriss Ahmed, représentant son compatriote tchadien, le Général de Corps d’Armée, Abakar Abdelkerim Daoud.La rencontre de Bamako a été une occasion pour les participants de faire le point de la situation sécuritaire dans la bande Sahélo-saharienne, à l’issu duquel une feuille de route militaire 2021-2022 a été adoptée. Dans son discours de clôture, le Général Amine Idriss Ahmed a soutenu que c’est à la suite des réflexions issues des réunions de Comité de Défense et de Sécurité du G5 Sahel que des stratégies ont été peaufinées pour mener des actions concrètes afin de réduire la terreur ouverte et diffuse que sèment les groupes armés terroristes au Sahel. L’objectif ultime de notre organisation, a-t-il précisé, est d’aboutir à la neutralisation de ces Groupes Armés Terroristes (GAT) et de créer des conditions favorables pour le développement.Cependant, il a rassuré l’assistance surtout les Forces partenaires que la plus grande diligence sera faite au niveau du Comité de Défense et de Sécurité et des instances décisionnelles de G5- Sahel pour la mise en œuvre des différentes recommandations de la réunion.Le Chef d’Etat-Major Général des Armées du Mali, le Général Oumar Diarra, dira que la conduite des opérations militaires exige toujours un niveau de coordination pour sa réussite. C’est pourquoi précise-t-il, l’adoption d’une feuille de route comportant la planification des opérations pendant le dernier semestre de 2021 et courant 2022 est essentielle dans la conduite des opérations pour la lutte contre le terrorisme.